Fermer
Secteurs / Activités

    3 raisons d’ouvrir votre boulangerie avec la franchise

    Tribune publiée le 2 octobre 2019 par Frédéric MOLINIE
    En savoir plus sur l'auteur

    Franchise de boulangerie

    Par Frédéric Molinié, Directeur Général Délégué & Développement, MAPA Assurances

    Vous avez pour projet d’ouvrir une boulangerie ? Avec 12 millions de clients chaque jour, la boulangerie-pâtisserie est le commerce de proximité le plus visité. Pour vous lancer dans ce secteur porteur et dynamique, la franchise boulangerie peut être la clé. À condition de protéger soi-même son activité du coût des sinistres potentiels tels que l’incendie ou les dommages électriques… Explications.

    Les avantages de la franchise pour créer votre boulangerie

    Le modèle de la franchise – qui consiste à être rattaché à un réseau et devenir franchisé d’une marque avec des produits et un savoir-faire déjà maîtrisé – se prête très bien à la boulangerie. Plusieurs atouts sont à considérer.

    La notoriété spontanée

    Avec le modèle de la franchise, vous pouvez disposer d’emblée d’un nom connu et d’une enseigne à laquelle sont associées des valeurs et une image. Une chaîne nationale ou au contraire un réseau plus local, à vous de choisir.

    L’accompagnement au lancement (et après)

    Se lancer dans un projet de création d‘activité est aussi passionnant qu’intimidant. De l’aide est toujours bienvenue ! Avec la franchise, vous pouvez disposer d’un accompagnement avant l’ouverture. Du choix de l’emplacement à l’aménagement du local en passant par les bonnes pratiques commerciales, tout peut être source d’échanges avec votre franchiseur. Mieux, selon votre expérience, vous pouvez ou non solliciter des formations, notamment pour adopter les bonnes pratiques de l’enseigne que vous aurez choisie, et s’inspirer des retours d’expérience de ses franchisés. Ensuite, sur les aspects logistiques, organisationnels et comptables, vous pourrez là aussi avoir de l’aide. Le franchiseur vous épaule et vous guide selon vos besoins.

    La capacité d’innovation permanente

    Le secteur de la boulangerie n’est pas figé, bien au contraire. Il faut avoir un sens de l’observation et anticiper les tendances pour se démarquer. Personnalisation de certains produits, développement de la restauration sur place, digitalisation des ventes. Les récentes évolutions montrent qu’il est important de se reposer sur des personnes qui savent anticiper le futur. Avec la franchise, vous pouvez avoir accès à un service recherche et développement et des équipes toujours en quête de nouveautés.

    Se prémunir et protéger son activité de boulangerie

    Le modèle de la franchise possède de sérieux atouts, mais il ne doit pas vous dispenser de prendre vos propres précautions. Avoir recours à la franchise peut vous faire gagner énormément de temps et vous aider à profiter d’un début d’activité fort, avec – déjà – une base de clients solide. Tout ceci possède un coût. Selon que vous choisissiez parmi les réseaux de boulangeries traditionnelles ou les réseaux de terminaux de cuisson, l’investissement ne sera pas le même. En effet, pour ouvrir une franchise de boulangerie-pâtisserie, le franchisé doit contribuer aux besoins de financement du projet, soit un apport personnel d’environ 30 % de l’investissement total. À cela s’ajoute également le droit d’entrée – variable selon les franchises – dont vous devez vous acquitter pour la durée du contrat de franchise en contrepartie du droit d’accès à l’enseigne et des services du franchiseur.

    Pour sécuriser votre investissement et pérenniser votre activité, il ne faut pas compter uniquement sur votre franchiseur. Pensez aussi à avoir votre business plan bien ficelé, votre vision, vos propres objectifs personnels, bien répondre à certaines obligations légales… et des assurances professionnelles adaptées. Des assurances ?

    Parce que votre établissement reçoit du public (et est classé comme ERP) il est soumis aux risques tels que l’incendie, les dommages électriques, le vol, le dégât des eaux, etc.

    La MAPA, qui assure plus de 25 % des boulangeries-pâtisseries en France, a recueilli des données à partir des sinistres déclarés par ses sociétaires en 2018.

    On apprend ainsi que le coût moyen d’un incendie en boulangerie (4 % des sinistres matériels chaque année) est de 27 500 €. Un dommage électrique est lui moins coûteux (1000 €) mais concerne 36 % des sinistres matériels chaque année. D’où l’importance de disposer d’une assurance sur-mesure couvrant ces risques professionnels.

    Cette protection permettra également de négocier les conséquences d’un sinistre et assurer la reprise de votre boulangerie franchisée.

    Enfin, mieux vaut prévenir ces risques qui peuvent être lourds de conséquences pour votre commerce et peuvent causer des dommages sur autrui. La loi française impose aux commerçants une vérification annuelle des extincteurs d’incendies et des installations électriques pour prévenir les risques incendies.

    En effectuant ces vérifications, vous évitez des sanctions et des pénalités qui pourraient porter préjudice à votre commerce. La MAPA peut désormais accompagner ses sociétaires dans la réalisation de ces vérifications grâce à des tarifs négociés avec des organismes de contrôle.