Fermer
Secteurs / Activités

      Benoît Ganem, président de la franchise Le Jardin des Fleurs - Interview du 22 novembre 2016

      Nous pouvons tabler, dans les proches années, sur l’ouverture d’une dizaine de franchises par an.

      Quel bilan dressez-vous en 2016 pour l’activité de l’enseigne Le Jardin des Fleurs ?
      Sur un marché de la fleuristerie qui devrait accuser, cette année, un repli de ses ventes de -3 % à -4 %, Le Jardin des Fleurs a réalisé, à la clôture de son dernier exercice en septembre, une croissance de son chiffre d’affaires de plus 2 % à surface constante. Mais je voudrais surtout insister sur un point : depuis 2011, année du rachat de l’enseigne par la structure actuelle que je préside, nous avons réussi à regagner la confiance de ses franchisés. Tous sont aujourd’hui convaincus que le franchiseur travaille sans relâche dans l’intérêt économique de ses magasins.

      Où en est aujourd’hui votre parc de magasins et avez-vous signé des ouvertures au cours des douze derniers mois ?
      Le réseau Le Jardin des Fleurs totalise 77 points de vente. Oui, nous avons ouvert des magasins cette année, mais cette course à l’ouverture est, pour nous, dénuée de sens. Nous préférons dépenser notre énergie à soigner l’accompagnement de nos franchisés et à améliorer la qualité de leurs services et de leurs prestations. Et ils nous le rendent bien : tous renouvellent leur contrat de franchise.

      Votre politique de recrutement s’articule-t-elle plutôt vers la création de magasins ou l’intégration à l’enseigne d’entreprises existantes ?
      Sur le volet développement, trois cas de figure se présentent : la création pure d’une boutique, l’arrivée d’un nouvel adhérent via un rachat de magasin et la reprise d’une activité par un salarié suite, par exemple, au départ en retraite du patron. Ces trois ressorts fonctionnement bien, de façon équitable, et nous ne cherchons pas à privilégier l’un plutôt que l’autre. Ce qu’il convient, c’est de bien sélectionner le futur candidat à la franchise afin de prévenir toute entaille à notre réputation. Ce que nous ne voulons pas, non plus, ce sont les futurs entrepreneurs qui entrent dans le réseau par simple opportunité.

      Le développement du web tient-il toujours une place à part dans votre stratégie de développement ?
      Incontestablement. Nous avons pris le train du digital avant tous nos concurrents et avons, par conséquent, une belle longueur d’avance, notamment sur le click & collect et les réseaux sociaux. Preuve que cette activité digitale est en plein essor : elle a réalisé, entre les mois de janvier et mars 2016, un chiffre d’affaires comparable à celui de l’année 2015. Nous avons très tôt pris conscience que le web n’était en aucun cas un concurrent du magasin physique. Au contraire, il est générateur de business et offre à l’enseigne une image de modernité. Les consommateurs l’ont bien perçu : Le Jardin des Fleurs a été distingué “Meilleure Chaîne de France 2016-2017” dans la catégorie Fleurs.

      La structuration de votre marché autour d’enseignes fortes reste-t-il l’un de ses principaux enjeux ?
      C’est un fait, notre marché demeure très atomisé : sur les quelque 13 000 points de vente qu’il recense, seuls 5 % d’entre eux sont affiliés à un réseau. Sa structuration est une nécessité car elle permettra à ses distributeurs de relever deux défis majeurs qui se présentent à eux : 1. Lutter contre la grande distribution qui, de temps en temps, ne présente pas une image qualitative. 2. S’imposer comme les professionnels de la fleur dans les villes.

      Combien de magasins Le Jardin des Fleurs pourrait-il comptabiliser ?
      Idéalement, je dirais autour de 300. Mais là n’est pas la principale question. Je le répète : la course au développement pour le développement ne nous intéresse pas. C’est la qualité du réseau qui prime avant tout. Même si nous pouvons tabler, dans les proches années, sur l’ouverture d’une dizaine de franchisés par an.

      70 000 €
      Apport personnel
      17 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur LE JARDIN DES FLEURS

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise LE JARDIN DES FLEURS
      Consultez l'Indicateur de la Franchise