Fermer
Secteurs / Activités

      Christian Badia, fondateur et dirigeant de la franchise Vertikal - Interview du 1 septembre 2015

      Interview
      1 septembre 2015

      Pour nous, comme pour nos franchisés, réussir est avant tout synonyme de durer.

      Pouvez-vous nous décrire le concept Vertikal et ses spécificités sur le marché de la rénovation de l’habitat ?
      Vertikal est, depuis 2003, fabricant de peintures et des revêtements à base de résine, conçus pour la rénovation, la protection et l’isolation des façades de maisons individuelles. Des produits haut de gamme, esthétiques, qui se caractérisent par leur facilité de pose. Un atout pour le client, puisque nos chantiers ne durent en moyenne qu’une semaine, et pour nos franchisés qui n’ont pas à s’engager dans des travaux lourds et fastidieux. Nous ne travaillons pas dans le neuf, rarement pour des copropriétés,  assez peu par ailleurs en isolation thermique, segment trop dépendant à mon sens des aides de l’état. Nous proposons aussi à la demande des prestations de traitement de toitures et de l’humidité. Notre réseau a réalisé en 2014 environ 400 chantiers, pour un panier moyen compris entre 7 500 et 8 000 euros.

      Quel profil de franchisés recherchez-vous ?
      Nos produits et nos méthodes rendent le concept accessible sans connaissances techniques élaborées. Le franchisé, à qui nous confions l’exclusivité sur sa zone, s’occupe du travail commercial, établit les devis, accompagne le personnel d’application, salarié ou sous-traitant, pour ouvrir, suivre et clôturer les chantiers.
      Ce qui fait la réussite d’un franchisé Vertikal, c’est avant tout de comprendre que réussir c’est durer, pour cela sa motivation et sa volonté de s’impliquer, conjuguées à notre savoir-faire de franchiseur, feront la différence. Nous avons par exemple dans le réseau d’anciens maître d’hôtel, gérant de discothèque, expert-comptable ou responsable de centres-autos, et parmi eux des personnes de 25 à plus de 50 ans, qui ont très bien réussi. Nous leur demandons juste de se consacrer à temps plein à l’activité : une entreprise de peinture qui voudrait simplement ajouter nos produits à son catalogue ne nous intéressera pas.

      Quelles sont les conditions financières pour entrer dans le réseau ?
      Le droit d’entrée chez Vertikal est de 21 700 euros. Cette somme couvre l’accès à notre savoir-faire, via une formation initiale d’une semaine, un pack contenant tout le matériel nécessaire à l’activité (supports techniques, informatiques, book, échantillons…), notre présence auprès du franchisé pour son démarrage, 50 000 flyers qui lui permettront de se faire connaître dans sa zone d’exclusivité et la mise à disposition de notre site Internet et d’un réseau de partenaires (banque, assureur, standard téléphonique). Nous conseillons au franchisé d’investir en outre environ 15 000 euros pour se faire connaître localement la première année. Nul besoin, en revanche, ni de local commercial ni de stock (nous livrons au franchisé les produits dont il a besoin dix jours après sa commande). Moyennant quoi, le concept est accessible dès 10 000 euros d’apport.

      Quelle est la taille de votre réseau aujourd’hui ? Quels sont vos projets de développement ?
      Je ne me consacre au développement de l’enseigne que depuis cinq ans, car j’étais moi-même franchisé Vertikal à Toulouse avant de céder mon affaire à mon fils. Si bien que le réseau a grandi à dose homéopathique jusqu’ici, pour atteindre 17 points de vente, détenus par 15 partenaires, aujourd’hui. Lentement mais sûrement : le socle de franchisés sur lequel nous nous appuyons est très solide, et nous n’avons pratiquement pas connu de turn-over. En septembre un ancien employé de l’agroalimentaire va se lancer en Bretagne. Et nous avons des contacts pour d’autres créations en 2016, année au terme de laquelle nous devrions fédérer une vingtaine de franchises.

      Vertikal est aussi une entreprise à dimension “citoyenne”. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
      Tous nos franchisés sont membres d’une association appelée Une façade sur la vie, lancée pour les 10 ans de la marque. Cette association s’est donné pour mission de venir en aide aux personnes âgées. Ceci de deux manière : via une cagnotte abondée par nos adhérents et reversée en fin d’année à un organisme spécialisé ; et via la réalisation, gracieusement et par chaque franchisé dans sa zone, de travaux de rénovation de bâtiments destinés à ces mêmes personnes âgées. Chacun apporte ainsi sa pierre à l’édifice localement. Ce qui nous permet, outre l’engagement citoyen que cela représente et qui nous tient à cœur, de faire parler de ces actions dans les médias locaux.

      10 000 €
      Apport personnel
      28 500 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur VERTIKAL

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise VERTIKAL
      Consultez l'Indicateur de la Franchise