Fermer
Secteurs / Activités

    Cub'Ink vise un développement durable - Brève du 15 juin 2007

    « Créer une marque de référence dans le secteur du développement durable » : c’est l’objectif de ce réseau français spécialisé dans la régénération de cartouches d’encre. Né à Tours en 2004 et développé en licence de marque depuis 2005, Cub’Ink fédère à ce jour 8 boutiques opérationnelles. Deux autres ouvriront d’ici un mois et 3 projets devraient se concrétiser d’ici la rentrée prochaine. Jean-Yves Louarn, son PDG, ne souhaite pas se fixer d’objectif trop ambitieux. D’autant, explique-t-il, que « le marché des entreprises doit être consolidé ». Si la clientèle des particuliers sert à « amorcer la pompe sur les prermiers mois et absorber les charges », c’est celle des entreprises qui permet de développer le chiffre d’affaires (jusqu’à 23 000 € par mois pour le pilote de Tours, en activité depuis 2 ans et demi).
    « Notre positionnement n’est pas celui d’un distributeur de consommables, mais d’un offreur de services dans le domaine de l’impression. Cub’Ink ne se bat pas sur les prix, mais sur le service au client », précise Jean-Yves Louarn. L’investissement initial à prévoir, de 90 à 100 000 €, comprend 6 000 € de stock. Le coût de l’agencement s’élève à environ 400 €/m², pour des locaux de 30 m² en moyenne. « Un franchisé ne peut pas vivre royalement sur un seul magasin, prévient Jean-Yves Louarn. L’objectif est que chacun se développe sur une à trois zones de 80 à 100 000 habitants hors région parisienne, pour viser 800 000 à 1 M€ de CA à 5 ans ».

    Enseignes du même secteur