Fermer
Secteurs / Activités

    David Bertoni, responsable Appels d’Offre et Projets Spéciaux AGIP – Eni

    En ville, où c’est leur survie même qui est en jeu, la diversification de l’offre des stations-service est devenue une nécessité.

    Quel est à ce jour le profil du réseau de stations-services AGIP/ENI en France ? Quelles sont ses performances ?
    ENI est présent en France depuis 1968, avec deux activités principales : les ventes aux professionnels d’un côté (vente en gros) de gaz, bitumes et lubrifiants et d’un autre, la commercialisation, dans ses stations-services, de carburants pour les particuliers. Au nombre de 168 aujourd’hui, ces stations-services sont exploitées à 98 % sous leur enseigne historique, AGIP. Toutefois, le groupe a pris, il y a deux ans, la décision de les faire passer progressivement à l’avenir sous la bannière ENI. Compte tenu des investissements nécessaires, le processus prendra du temps, dans un contexte de marché difficile. Mais il est lancé. Qu’elles s’appellent AGIP ou ENI, nos stations-services sont de toute façon toutes d’ores-et-déjà identifiables grâce au chien 6 pattes sur fond jaune, l’emblème et l’ADN du groupe, qui forme leur logo. Elles sont déployées en location-gérance et la performance de nos espaces commerciaux a permis de générer 74 millions d’euros de chiffre d’affaires hors carburant en 2013. Cette activité est primordiale pour assurer la pérennité de nos installations.

    Quels sont vos objectifs de développement pour l’avenir, en location-gérance ? Quelles qualités recherchez-vous chez les entrepreneurs qui souhaiteraient vous rejoindre ?
    En 2001, notre réseau comptait une centaine de stations-services dans l’hexagone. Ce nombre est monté à près de 200 il y a quelques années, il se stabilise aujourd’hui autour des 170 unités. La raison de cette baisse est à chercher dans l’évolution structurelle du marché : nouvelles réglementations, concurrence croissante de la grande distribution, etc. Elle a surtout touché les stations de route et ville. Sur autoroute notre réseau continue de progresser. Nous y comptions 7 unités avant 2001 ; elles sont 38 désormais. Ce terrain sera d’ailleurs notre principal axe de développement à l’avenir. Nous répondons ainsi régulièrement aux appels d’offres lancés par les sociétés autoroutières. Nous ne réaliserons plus, en revanche, de créations ex-nihilo de points de vente sur route et en ville, seulement des reprises si de belles occasions se présentent.
    La location-gérance représente une opportunité intéressante pour nous rejoindre sans apporter un investissement lourd. Nous recherchons les qualités classiques d’un bon commerçant : savoir-faire, rigueur et disponibilité. Si historiquement le secteur des stations-services reposait beaucoup sur  des couples, nous avons aujourd’hui dans le réseau tous types de profils : des couples donc, mais aussi des gérants seuls ou associés. Le métier est donc ouvert.

    La diversification de leur offre à l’alimentaire, à la restauration ou autres services est devenue incontournable pour les pétroliers. Quelle est votre politique en la matière ? De quelles enseignes êtes-vous partenaires ?
    En ville, c’est la survie même des stations-services qui est en jeu : nous devons pouvoir y offrir des services complémentaires de proximité à la clientèle. Notre commerce est celui qui offre la plus grande amplitude horaire en France, il serait dommage de ne pas en profiter. Outre quelques exploitants qui proposent l’entretien, la réparation ou le lavage auto, nos stations de villes développent également des activités de relais-colis, détaillants Française des jeux ou encore dépôts de pain. Une petite quarantaine d’entre elles proposent également des produits alimentaires de notre partenaire Casino. Et nous sommes en train de travailler à un concept de café-snacking-viennoiserie qui pourrait encore attirer une nouvelle clientèle.
    Sur autoroutes, le partenariat avec Casino est systématique. S’y ajoutent des contrats de franchise avec les enseignes de restauration rapide La Mie Câline, Brioche Dorée et Stratto. Qui, outre une meilleure qualité de service aux clients, apportent de la rentabilité globale aux stations et à leurs exploitants.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur ENI – AGIP

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise ENI – AGIP