Fermer
Secteurs / Activités

    Devenir franchisé dans le bien-être et la beauté : combien ça coûte ?

    Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
    Actu secteurs
    22 février 2018

    Petits espaces, stock et équipement matériel limité : il est possible, en choisissant bien son concept, de devenir franchisé dans la beauté et le bien-être avec peu d’apport. Attention, toutefois, à ne négliger aucun coût !

    Les enseignes du secteur de la beauté et du bien-être seront plus d’une quarantaine à exposer lors du prochain salon Franchise Expo, à Paris, fin mars. Près de 180 figurent par ailleurs dans notre annuaire en ligne des réseaux qui recrutent. Dans l’optique, l’esthétique, le maquillage, la parfumerie, la coiffure, la parapharmacie ou encore la diététique, les opportunités pour créer son entreprise sont donc nombreuses. Pour des coûts relativement accessibles.

    Coiffure : des franchises à partir de 20 000 €

    Beaute-couts-coiffureD’après nos enquêtes menées auprès des enseignes de coiffure, l’investissement minimum moyen à prévoir pour ouvrir un salon franchisé s’élève à 74 600 euros. Un montant qui n’inclut pas le coût du local à prévoir, non négligeable, celui-ci devant être situé sur un axe passant, en cœur de ville le plus souvent. Il couvre en revanche les droits d’entrée demandés par les enseignes  (6 000 € en moyenne), l’agencement du salon (un peu moins de 1 000 €/m²), son équipement matériel (4 000 €), le stock initial de produits (5 800 €), le fonds de roulement (9 700 €) et les dépenses en publicité de lancement (environ 2 200 €).

    Certaines des enseignes interrogées indiquent qu’un apport personnel de 20 000 euros suffit à décrocher le financement bancaire nécessaire pour monter le projet. Un chiffre à prendre comme un minimum. La recommandation est ainsi plutôt de 25 000 euros chez Camille Albane. Soit entre le tiers et le quart des 80 000 € d’investissement initial (dont 8 000 de droit d’entrée) que nécessite la création d’une franchise à l’enseigne.

    40 000 € pour ouvrir un institut de beauté

    La création d’un institut de beauté en franchise Beaute-Instituts-Coutsrequiert, en moyenne, selon nos enquêtes, un investissement initial minimum (hors local) de 107 000 euros. C’est l’équipement matériel (21 500 €) qui pèse le plus lourd dans cette enveloppe. Le stock initial s’élève à 8 000 €, l’agencement à 700 €/m², la publicité de démarrage à 4 800 € et le besoin en fonds de roulement à 14 600 €. Le droit d’entrée est lui en moyenne, dans le secteur, de 12 000 euros. Avec, évidemment, des variations selon les concepts.

    Le réseau Citron Vert, par exemple, réclame un droit d’entrée de 16 800 euros et indique que 8 000 € sont nécessaires pour financer le stock de départ. En revanche, le concept ne requiert que 3 000 € de publicité de lancement. Si bien qu’il est accessible dès 100 000 euros d’investissement global, et 40 000 euros d’apport personnel.

    Bars à vernis, manucure : dès 15 000 € d’apport

    Espaces de petite taille, nécessitant toutefois un agencement savamment étudié (1 200 €/m² en

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA
    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    moyenne), les bars à ongles et instituts spécialistes en manucure sont globalement plus accessibles. Équipement matériel ( 12 500 €) et stock initial (10 000 €) inclus, ils requièrent, d’après nos enquêtes, un investissement global de moyen de 55 000 €, dont 22 500 € d’apport personnel.

    Colorii, le concept de bars à vernis du groupe Provalliance est dans la moyenne. La licence de marque est proposée pour 5 000 € de droit d’entrée, puis 600 € par mois de redevances. L’apport personnel nécessaire, pour ouvrir un espace de 20 à 40 m² en centre commercial, se situe entre 15 et 20 000 €. Et l’investissement global à prévoir, autour des 60 000 €.

    Diététique : des coûts resserrés

    Il convient de distinguer les instituts spécialisés dans l’amincissement des franchises de conseil en diététique et vente de compléments alimentaires.  Entre autres différences, dont la qualification des intervenants, les premiers sont gourmands en place et en machines sophistiquées (15 000 € d’équipement technique à prévoir en moyenne) ; les secondes peuvent s’exercer sans matériel ou presque mais nécessitent un stock de produits pour démarrer, de 4 700 € en moyenne.

    Devenir coach en rééquilibrage Beaute-couts-dietetiquealimentaire Dietplus, par exemple, revient à environ 50 000 euros au total, dont 7 500 € de droit d’entrée, 5 500 € de stock, 20 000 € d’agencement et 8 000 € de fonds de roulement. Et nécessite un apport personnel de 10 000 €.

    Devenir franchisé de l’enseigne du Groupe Ethique et Santé RNPC présente un coût comparable, puisque de 55 000 € au total. Dont cette fois près de 30 000 € de droit d’entrée, 4 000 € de stock et 500 € de communication à l’ouverture. Pour un apport personnel requis de 20 000 €.

    30 000 €
    Apport personnel
    16 800 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    15 000 €
    Apport personnel
    5 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    20 000 €
    Apport personnel
    31 500 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    50 000 €
    Apport personnel
    8 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    10 000 €
    Apport personnel
    7 500 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche

    A lire également sur CITRON VERT

    • Franchises de beauté et bien-être : 5 enseignes qui recrutent
      02 Mar 2018

      Citron Vert : une valeur sûre de l’esthétique Lancé en 1999 depuis Lyon, Citron Vert s’est  développé dans le quart sud-est du pays avant de partir à la conquête du reste du territoire. Son réseau de 100 instituts rayonne désormais jusqu’à Rennes et Amiens, en passant par l’Ile-de-France. L’enseigne n’y compte qu’une poignée de centres, dont… Lire la suite

    • Devenir franchisé dans le bien-être et la beauté : combien ça coûte ?
      22 Fév 2018

      Les enseignes du secteur de la beauté et du bien-être seront plus d’une quarantaine à exposer lors du prochain salon Franchise Expo, à Paris, fin mars. Près de 180 figurent par ailleurs dans notre annuaire en ligne des réseaux qui recrutent. Dans l’optique, l’esthétique, le maquillage, la parfumerie, la coiffure, la parapharmacie ou encore la… Lire la suite

    • Franchises de beauté et bien-être : avez-vous le profil ?
      15 Fév 2018

      Les enseignes du secteur de la beauté et du bien-être seront plus d’une quarantaine à exposer lors du prochain salon Franchise Expo, à Paris, fin mars. Près de 180 figurent par ailleurs dans notre annuaire en ligne des réseaux qui recrutent. Dans l’optique, l’esthétique, le maquillage, la parfumerie, la coiffure, la parapharmacie ou encore la… Lire la suite

    • Beauté, bien-être : des créneaux porteurs en franchise
      02 Fév 2018

      Les enseignes du secteur de la beauté et du bien-être seront plus d’une quarantaine à exposer lors du prochain salon Franchise Expo, à Paris, fin mars. Près de 180 figurent par ailleurs dans notre annuaire en ligne des réseaux qui recrutent. Dans l’optique, l’esthétique, le maquillage, la parfumerie, la coiffure, la parapharmacie ou encore la… Lire la suite

    • Beauté : de nouvelles idées pour créer son entreprise en franchise
      30 Juin 2017

      Dans le secteur de la beauté, on connaît les franchises qui marchent : le coiffeur Camille Albane, le parfumeur Passion Beauté, les instituts Body’Minute, Citron Vert, Le Comptoir du Visage, Unlimited Epil, le bijoutier fantaisie Moa ou encore le réseau de bars à ongles Colorii, pour n’en citer que quelques-uns. Mais un peu moins les nouveaux… Lire la suite

    A lire également sur ce thème

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur CITRON VERT

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Je suis intéressé par la franchise CITRON VERT Trouvez votrelocal