Fermer
Secteurs / Activités

      Éric Bouin, Directeur de Supeco France - Interview du 3 novembre 2021

      Interview
      3 novembre 2021

      Nous tablons sur 25 à 30 points de vente sous enseigne en fin d’année, principalement sur des créations de sites.

      Éric Bouin, Directeur de l'enseigne Supeco FranceVous développez en location-gérance un réseau de magasins de proximité sous enseigne Supeco : quel est le positionnement de cette nouvelle marque du groupe Carrefour ?

      Supeco est la branche discount du groupe Carrefour, en complément des hypermarchés, la proximité, le cash&carry, le e-commerce et le Drive. C’est une enseigne au positionnement « soft discount », avec un focus essentiel sur le prix, une offre améliorée et une environnement d’achat plus convivial.

      Supeco (pour « Supermercado Economico ») est une enseigne internationale qui a vu le jour en Espagne en 2012 : à l’époque, Dia ne faisait plus partie du groupe Carrefour, qui n’était donc plus présent sur le créneau du discount.

      En 2014, nous avons ouvert l’enseigne sur la Roumanie, puis sur la Pologne en 2016. Depuis 2019, l’enseigne a été introduite en France afin de réinvestir le marché du discount, avec un concept adapté aux besoins des consommateurs français : dans sa version hexagonale, Supeco propose un assortiment beaucoup plus large, avec 3 500 références, et beaucoup de vrac, car c’est un élément intéressant dans la notion d’économie, qui permet d’acheter la quantité souhaitée. L’enseigne propose plus de 500 produits à moins de 1 €, un rayon boucherie traditionnelle dans certains magasins, un focus sur les produits français livrés tous les jours… Mais aussi du déstockage alimentaire et une particularité sur le non-alimentaire avec des offres en quantités limitées : c’est notre concept « Yapu Yapu ».

      Où en est le développement du concept en location-gérance ?

      Le premier magasin Supeco en France a ouvert en 2019 à Valenciennes, le 21ème  a ouvert début octobre à Vert-Saint-Denis, près de Melun (le deuxième en Ile-de-France). Nous tablons sur 25 à 30 points de vente sous enseigne en fin d’année, principalement sur des créations de sites, même s’il peut arriver qu’il y ait des transformations de magasins existants.

      Nous avons testé le concept sur différents environnements, avec beaucoup de flexibilité, afin de le faire évoluer en fonction des retours clients, grâce à l’organisation de tables-rondes, et bien sûr des équipes locales en magasin. Ces retours clients sont très positifs, et les magasins transformés au concept Supeco réalisent des progressions à deux chiffres.

      Nous avons fait le choix de la location-gérance afin de nous appuyer sur des entrepreneurs dynamiques, au profil de commerçants, bons gestionnaires et bons managers d’une équipe d’une dizaine de personnes en magasin. Cela nous garantit une stabilité très forte en termes de développement, et une bonne intégration du magasin dans son environnement local.

      Magasin d'alimentation soft discount à l'enseigne SupecoQuelles régions prévoyez-vous de couvrir en priorité ?

      Notre objectif est de parvenir à une couverture nationale : grâce au soutien du groupe Carrefour, nous avons défini une liste de tous les sites qui correspondent à nos critères de potentiel en termes de concurrence, de CSP etc.

      Nous avons commencé à développer Supeco sur un axe Nord/Sud sur la façade Est, dans des villes à partir de 20 000 habitants. La surface type pour notre modèle commercial est de 1 000 m², plutôt en périphérie qu’en centre-ville, où le coût du loyer est souvent plus élevé.

      Quels profils de franchisés recherchez-vous en priorité ? Quel est l’apport personnel à prévoir ?

      Nous recherchons de véritables entrepreneurs, avec une âme de commerçant, qui aiment aller au contact du client. En effet, les magasins de proximité sont comparables à des épiceries de quartier, donc la relation des clients avec l’équipe locale est un élément primordial.

      Si le candidat a déjà une expérience dans le retail, la grande distribution ou la gestion d’un centre de profit, c’est un plus, c’est un plus. L’apport personnel à prévoir pour devenir locataire-gérant Supeco est de 7 500 €.

      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur SUPECO

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise SUPECO