Fermer
Secteurs / Activités

    Fabrice Baj, directeur général Europe de la franchise Troc.com

    Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
    Interview
    3 octobre 2017

    La poursuite de la digitalisation de Troc.com est une priorité. Pour autant, les magasins restent au centre de la stratégie de l’enseigne.

    Portrait de Fabrice Baj, directeur general de Troc.comAprès dix ans à la tête du non-alimentaire chez E.Leclerc et quatre à la direction générale d’Autour de Bébé, vous avez pris les rênes de Troc.com en juillet. En quoi votre expérience passée sera-t-elle utile au réseau spécialiste de l’occasion ?

    En tant que directeur général du réseau Autour de Bébé, j’ai travaillé à des problématiques semblables à celles que rencontre aujourd’hui Troc.com : l’évolution du positionnement et du concept magasin pour améliorer l’expérience client, la relance du développement pour un meilleur maillage du territoire et la refonte intégrale de l’e-commerce pour plus d’efficacité. Ce sont ces mêmes défis auquel fait face aujourd’hui Troc.com.

    Quelles sont aujourd’hui l’étendue, l’activité et les performances du réseau Troc.com ?

    Troc.com vient de fêter ses 35 ans. L’enseigne est aujourd’hui le leader européen de l’occasion, marché qu’elle a largement contribué à démocratiser. Le réseau représente 115 magasins franchisés en Europe dont 81 en France et 34 en Belgique, Suisse, Espagne, Luxembourg et Allemagne. Il a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 95 millions d’euros.

    Troc.com propose un large choix d’articles, de l’ameublement à l’électroménager et l’électronique, en passant par les produits de loisir. Le dépôt-vente est toujours notre cœur de métier, et ce qui fait notre force par rapport aux autres acteurs de l’occasion. Mais l’option de l’achat-cash est aussi désormais systématiquement proposée à nos clients vendeurs. Enfin, nos rayons comportent 5 à 15 % de produits neufs, des matelas par exemple, pour compléter notre offre.

    Comment gérez-vous la concurrence d’internet ? Comment Troc.com utilise-t-il ce média ?

    Notre concurrence est de fait essentiellement composée des pure players de l’internet. Mais s’ils proposent de mettre en contact vendeurs et acheteurs potentiels, ils n’offrent aucun service : ce sont les consommateurs qui doivent s’occuper de tout, ce qui est contraignant et chronophage. A l’inverse nous prenons tout en charge : enlèvement à domicile, fixation du prix, re-looking, mise en ligne sur le site Troc.com, gestion de la relation avec les acheteurs potentiels. Une fois l’objet déposé, c’est zéro contrainte : le vendeur n’a plus qu’à attendre que le produit des ventes soit crédité sur son compte.

    La poursuite de la digitalisation massive de l’enseigne est au cœur de nos préoccupations. Ainsi, nous lançons mi-octobre un tout nouveau site de petites annonces, gratuit, à destination des professionnels et des particuliers. Sa particularité est qu’il est destiné à fonctionner prioritairement sur mobile, avec publication instantanée de la photo légendée de l’objet proposé, un peu comme sur les réseaux sociaux.

    Où en êtes-vous de la rénovation de votre réseau physique ?

    Même si la digitalisation massive de nos outils est Interieur du magasin Troc.Com rénové de Limogesun formidable outil pour attirer les clients, les magasins restent au centre de la stratégie du groupe. Nous avons revu le positionnement de l’enseigne autour du service, et redéfini le parcours client en magasin pour améliorer l’expérience d’achat. Les 4 points de vente actuellement en test affichent de fortes progressions. Chez nous tous les franchisés connaissent les chiffres de leurs confrères. Et nous estimons que tous auront adopté le nouveau concept sous deux ans, avec le support de la tête de réseau.

    Quels sont vos objectifs en matière de développement ?

    Nous comptons ouvrir 25 magasins en trois ans, dont au minimum une quinzaine en France. L’idée est de compléter notre maillage du territoire pour être présents au plus près des consommateurs. Nous ciblons en priorité les agglomérations de Toulouse, Bordeaux et Lyon, mais de nombreuses opportunités existent partout en France, tant en terme de reprise de magasin que de création, notre concept ayant également vocation à s’adapter aux villes de taille moyenne.

    Quels profils de franchisés recherchez-vous ? Que pouvez-vous leur dire pour les convaincre du potentiel de votre activité ?

    Pour devenir franchisé Troc.Com, il faut d’abord et essentiellement être un excellent commerçant. Il convient aussi d’aimer les objets et d’avoir une sensibilité pour la décoration. Et de disposer d’un solide réseau local, de connaître sa ville. Entre 80 000 et 100 000 euros d’apport personnel sont nécessaires pour créer un magasin de 800 m² minimum.

    Le marché de l’occasion est en croissance. D’une part les consommateurs prennent de plus en plus l’habitude de monétiser les articles dont ils n’ont plus l’utilité. Surtout, le réemploi d’objets, ce que l’on appelle l’économie circulaire, est une tendance sociétale lourde. Il y a une réelle volonté, profonde, de redonner une seconde vie aux objets. Nos perspectives de développement sont donc très prometteuses. Et je suis certain que notre nouveau concept et nos nouveaux services digitaux vont inciter de nouveaux franchisés à nous rejoindre.

    70 000 €
    Apport personnel
    Voir la fiche

    A lire également sur TROC.COM (TROC DE L’ILE)

    • Fabrice Baj, directeur général Europe de la franchise Troc.com
      03 Oct 2017

      Après dix ans à la tête du non-alimentaire chez E.Leclerc et quatre à la direction générale d’Autour de Bébé, vous avez pris les rênes de Troc.com en juillet. En quoi votre expérience passée sera-t-elle utile au réseau spécialiste de l’occasion ? En tant que directeur général du réseau Autour de Bébé, j’ai travaillé à des problématiques… Lire la suite

    • Frédéric Husson, directeur général adjoint de Troc.Com
      09 Mar 2017

      Comment ont évolué le réseau et le chiffre d’affaires de Troc.Com en 2016 ? Le réseau Troc.Com a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires global de 98,2 millions d’euros.  Il fédère à ce jour 113 magasins en tout : 74 en France, majoritairement en franchise, 26 en Belgique et 7 en Espagne, sous contrat avec nos master-franchisés… Lire la suite

    • Troc.com diversifie sa stratégie digitale
      01 Déc 2016

      L’omnicanalité n’est, chez Troc.com, pas un vain mot. En avril 2017, l’enseigne leader en France sur marché de la seconde-main (50 % de son chiffre d'affaires est généré par le mobilier) mettra officiellement en ligne un nouvel outil de mise en relation des internautes destiné à l’achat-vente de produits d’occasion : annoncestroc.com. Comme son nom… Lire la suite

    • Les franchisés Troc.Com : « Notre savoir-faire ne s'est jamais éteint »
      04 Sep 2014

      La crise qu’ils ont traversée, ils ne la nient pas. « Quand le marché du meuble neuf souffre, nous souffrons aussi. Et c’est ce qui s’est passé à compter de 2008 », reconnaît ainsi Jean-Yves Aubenque, propriétaire d’un magasin Troc.Com à Clermont-Ferrand, et président de l’association des franchisés du réseau. Non, ce qu’ils regrettent, c’est « la position »… Lire la suite

    • Troc.Com et La Trocante espèrent encore rebondir
      18 Juil 2014

      Le fonds d’investissement Saphir Capital Partners, propriétaire depuis fin 2011 de la holding Troc Europe, qui détient les enseignes Troc.Com et La Trocante, a annoncé officiellement il y a quelques jours la nomination, le 6 février dernier, d’un nouveau directeur général pour les deux réseaux, André Wozny. Après avoir occupé pendant 20 ans des postes… Lire la suite

    A lire également sur ce thème

    • La franchise Happy Cash se dévoile au travers d’une vidéo de présentation.
      20 Août 2018

      Depuis quelques années, le fait de consommer mieux et plus responsable entre de plus en plus dans le quotidien des gens ! Happy Cash, un réseau à votre écoute avec des solutions d’investissement adaptées. Avec un droit d’entrée de 15 000€, Happy Cash vous permet également de devenir franchisé avec ou sans le co-investissement du… Lire la suite

    • Marché aux Affaires : 10 magasins ouverts en seulement six mois
      03 Août 2018

      Nous l’avions quitté à la tête de 206 points de vente fin février. Voilà que Marché aux Affaires en compte désormais 217. En moins de six mois, le réseau de solderies s’est notamment installée à Ferrières d’Aunis (17), Saint Martin de Crau (13), Sallaumines (62), Aubigny sur Nère (18), Brou (28), ou encore Illzach (68)…. Lire la suite

    • La franchise Happy Cash recrute pour repartir en conquête
      27 Juil 2018

      Dynamique challenger d’un secteur de l’achat-vente dominé en France par Cash Express, Cash Converters et Easy Cash, Happy Cash veut doper son développement. Objectif : rejoindre et pourquoi pas dépasser le trio d’enseignes qui fait actuellement la course en tête. Le réseau annonce dans cette optique la nomination d’un nouveau directeur du développement. Stany Lemasle rejoint… Lire la suite

    • Bruno Blaser, Président du directoire d’Emova Group
      17 Juil 2018

      Des bouquets Monceau Fleurs sont désormais vendus sur Amazon. Pourquoi ce partenariat ? Les marketplaces sont de redoutables recruteurs de clients, et ce partenariat avec la plus puissante d’entre elles, Amazon, représente pour Monceau Fleurs une formidable opportunité d’accélérer sa croissance. Il va nous permettre de toucher une nouvelle cible, plus jeune, et d’augmenter notre visibilité…. Lire la suite

    • Arnaud Guérin, Co-président de la franchise Cash Express
      06 Juil 2018

      Devenir franchisé sur le marché de l’occasion aujourd’hui, c’est une bonne affaire ? A l’heure où l’on cherche de plus en plus à consommer différemment, ça l’est, assurément. Le marché de l’occasion en général, et les concepts cash en particulier, bénéficient aujourd’hui d’une double légitimité : la recherche de pouvoir d’achat d’un côté et la quête d’un… Lire la suite

    CAVAVIN BAN18
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur TROC.COM (TROC DE L’ILE)

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Je suis intéressé par la franchise TROC.COM (TROC DE L’ILE) Trouvez votrelocal