Fermer
Secteurs / Activités

      Ils débutent leur 15e année aux couleurs d’Age d’Or Services… Renaud Mahévo, gérant de l’agence Age d’Or de Vannes, et Patrice Scieller, co-gérant de l’agence Age d’Or de Quimper, livrent leurs témoignages - Com. de presse du 25 août 2021

      Com. de presse
      25 août 2021

      En 2006, ils se lançaient dans l’aventure des services à la personne, en tant que franchisés du réseau Age d’Or Services. Quinze années plus tard, ils viennent de signer leur troisième contrat de franchise avec Age d’Or. Ils témoignent de leur parcours ainsi que des raisons qui ont motivé cette décision.

      Il y a 15 ans, vous signiez votre premier contrat de franchise avec le réseau Age d’Or Services. Pour quelles raisons aviez-vous, alors, fait ce choix ?

      Renaud Mahévo – “Avant de me lancer dans l’aventure Age d’Or, je travaillais dans un tout autre secteur d’activité : j’étais gérant d’un magasin dans la chaussure. Ayant l’impression d’avoir fait le tour du métier, j’ai pris, en 2004, la décision de quitter la société, et de me concentrer un temps sur ma vie personnelle. Auparavant en Normandie, nous sommes partis nous installer en Bretagne. Là, j’ai pu me poser les bonnes questions, me demander ce que je souhaitais faire par la suite. J’avais déjà la culture, l’esprit du réseau, de par ma précédente activité. Envisageant de me lancer dans les services à la personne, j’ai commencé par rencontrer les leaders du secteur. Et c’est véritablement l’importance donnée aux relations humaines qui m’a séduit chez Age d’Or, ainsi que leur expertise du métier.

      Je quittais le milieu succursaliste pour devenir mon propre patron, mais tout en sachant pouvoir m’appuyer sur la force d’un réseau. J’avais trouvé la réponse à mes aspirations ! Je pouvais bénéficier de l’image et du positionnement solide d’un réseau leader de l’aide aux seniors, au modèle éprouvé et pertinent. Je bénéficiais aussi d’une équipe dédiée au sein de la tête de réseau, de l’accompagnement d’un animateur réseau, et d’une structure d’appui en cas de besoin, sur le plan juridique, RH, informatique ou encore marketing. Que demander de plus ?“

      Patrice Scieller – “Avec mes deux associés, Patrice Nicolas et Raynald Pellen, nous étions tous trois salariés sur Concarneau, dans des secteurs d’activité différents. Mais nous avions, ancrée en nous, l’envie d’accompagner les personnes âgées. Nous souhaitions les soutenir et leur faciliter la vie, d’une façon ou d’une autre. Nous nous sommes alors renseignés auprès de la CCI de Quimper, qui nous a rapidement parlé du réseau Age d’Or Services.

      Nous avons rencontré Fabrice Provin, le fondateur du réseau, lors d’une journée d’information en octobre 2005. Cet échange nous a convaincus, car nous étions en totale adéquation avec les valeurs portées par le réseau. Nous voulions nous lancer ensemble dans l’aventure, dans la création de notre structure, pour pouvoir enfin, à notre niveau, aider les anciens à rester chez eux aussi longtemps que possible, notamment en leur proposant un service d’accompagnement. On a démarré depuis l’appartement de Raynald, vendant chacun notre véhicule personnel pour disposer de l’apport initial… et on a foncé ! Aujourd’hui, on peut dire que cela nous a réussi : nous avons aujourd’hui à nos côtés une équipe de 80 salariés, et réalisons plus de 2 millions de chiffre d’affaires !“

      Vous venez de signer votre troisième contrat avec le réseau, vos motivations étaient-elles toujours les mêmes ?

      Renaud Mahévo – “A vrai dire, les raisons qui ont motivé ma décision ont évolué au fil des années. Aujourd’hui, si j’ai choisi de resigner, c’est parce que le modèle Age d’Or a largement fait ses preuves. Pendant la crise sanitaire, l’accompagnement proposé a été plus que solide, j’ai pu le constater lors de nos échanges quotidiens avec la tête de réseau. Si j’avais été seul à la barre au plus fort de la crise, je ne sais pas ce qui se serait passé…

      Par ailleurs, je me reconnais parfaitement dans les valeurs incarnées par le réseau (le respect des seniors et de leur choix de vie, l’excellence du service et la volonté de tisser des liens durables avec nos aînés). Ce sont elles qui m’ont porté, qui continuent de me porter quotidiennement, et qui m’incitent à continuer cette aventure aux couleurs d’Age d’Or..

      Enfin, le réseau a su tisser, au fil des années, des liens solides avec les fédérations, les ministères, les prescripteurs. C’est toujours, et plus que jamais, un poids lourd du secteur, en pleine dynamique.“ 

      Patrice Scieller – “ Depuis le début, nous sommes très contents de l’accompagnement proposé par le réseau. Pour exercer dans ce secteur, il faut un agrément, une autorisation, et Age d’Or a toujours été à nos côtés pour nous aider à mettre les choses en place. C’est pour nous une sécurité, et un précieux gain de temps qui nous permet de nous investir totalement dans le développement de notre structure. Nous savons qu’en cas de changement de réglementation par exemple, nous serons toujours informés et conseillés par la tête de réseau, notamment grâce à l’appui de notre animateur réseau. Nous sommes parfaitement bien épaulés, il était donc évident pour nous que nous souhaitions continuer ! En fait, je crois même que nous ne nous sommes même pas posé la question…“

      Que vous apporte le réseau Age d’Or en tant que franchisé ?

      Renaud Mahévo – “Un soutien de chaque instant ! Comme je le disais précédemment, un accompagnement aussi bien sur le plan juridique que RH, etc. Mais ce n’est pas tout ! Nous bénéficions aussi, en tant que franchisés, du suivi d’un animateur qui nous est dédié ; de beaux partenariats négociés pour nous à l’échelle nationale ; enfin, d’un véritable partage d’expérience entre membres du réseau. Car Age d’Or est avant tout un réseau profondément humain. Nous échangeons à tous niveaux et sommes portés par les mêmes valeurs.

      Au sein d’Age d’Or, je demeure un entrepreneur autonome dans mes choix, mais peux bénéficier, dès que j’en ressens le besoin, d’une écoute et de conseils adaptés pour mener à bien mes projets. C’est en cela que le réseau répond parfaitement à mes attentes : il est plein de vitalité et de compétences. C’est aussi un réseau qui sait évoluer, se remettre en question si nécessaire, mais aussi proposer des opportunités et des solutions à ses membres.“

      Patrice Scieller – “Etre franchisé Age d’Or, c’est faire partie d’un réseau fort, aux valeurs clairement marquées, qui nous permet d’avoir une place aussi bien au niveau local que national. Nous bénéficions de sa puissance et de sa visibilité, ce qui n’est pas rien sur ce secteur très concurrentiel ! La tête de réseau nous procure également une aide aux RH, une convention collective, mais aussi, on le sait peu, une étude poussée chaque année de notre bilan, ce qui nous permet d’étudier de nouveaux axes stratégiques, afin d’être plus rentables… Le réseau nous apporte donc un accompagnement très sérieux et poussé. Nous sommes parfaitement informés de ce qui se passe sur le plan légal par exemple, et avons un franchiseur disponible et à l’écoute. Grâce à ce soutien précieux, nous pouvons poursuivre sereinement le développement de notre structure !“.

      20 000 €
      Apport personnel
      19 500 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur AGE D’OR SERVICES

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise AGE D’OR SERVICES
      Consultez l'Indicateur de la Franchise