Fermer
Secteurs / Activités

    Jean-François Boucher, Président directeur général Mr. Bricolage - Interview du 13 septembre 2013

    Le magasin de demain devra être connecté. Le groupe Mr.Bricolage est aujourd’hui prêt à relever ce défi.

    Le marché du bricolage souffre, malmené notamment par la météo et la baisse de pouvoir d’achat des ménages. Comment s’en sort le groupe Mr.Bricolage face à ces difficultés ? 
    Dans un contexte très difficile pour le bricolage, ce premier semestre nous a tout de même offert de vrais points de satisfaction. Ainsi, nos réseaux ont certes vu leur chiffre d’affaires perdre  3,6 % (à magasins comparables), pour s’établir à 990 millions d’euros. Mais ils font bien mieux que le marché, qui lui affiche un recul de 4,5 % à fin juin.  Par ailleurs, la structure financière du Groupe Mr.Bricolage a continué de s’améliorer. Sur 12 mois glissants, notre dette a en effet été réduite de 30,6 millions d’euros pour atteindre 126 M€, notamment grâce à la restructuration de nos magasins intégrés. Nous avons acté 5 nouvelles fermetures depuis le début de l’année, si bien que notre réseau ne compte plus que 81 succursales, contre 89 il y a 18 derniers mois. Autre point de satisfaction : l’accélération du décollage de nos ventes en ligne. Elles ont atteint 11,3 millions d’euros de chiffre d’affaires au premier semestre. Autrement dit, les nombreuses mesures et actions engagées ces derniers mois portent leur fruit et c’est très encourageant. D’autant que nous observons des signaux positifs  pour la fin de l’année. L’été devrait s’achever sur une bonne dynamique et les Français retrouvent peu à peu leur moral.  Ce qui laisse entrevoir de meilleures perspectives pour les mois à venir.

    Vous annonciez en 2012 votre volonté de basculer dans le commerce moderne grâce à Internet. Où en êtes-vous du déploiement de votre stratégie cross-canal ? 
    Nous ambitionnions de mettre en place une vraie stratégie web-to-store et, là encore, nous avons atteint notre objectif. Après le rachat des sites marchands Le-jardin-de-Catherine.com et La-maison-de-Catherine.com, il y a un an, nous avons lancé fin 2012 notre propre site national marchand, Mr.Bricolage.fr. Et surtout créé 263 sites Internet locaux pour nos franchisés. L’internaute y a accès à tous les produits en stocks dans le point de vente le plus proche de chez lui. Il peut les y commander, se les faire livrer à domicile ou venir les chercher en magasin. Quoi qu’il en soit, c’est le franchisé concerné qui empoche le fruit de la vente. L’idée est renforcer encore cette notion de proximité qui fait partie de l’ADN de notre groupe, tout en nous ouvrant à une nouvelle génération de clients.  Nous avons réalisé 8,7 millions d’euros de ventes en ligne au premier semestre (tous sites confondus), et pensons pouvoir approcher les 20 M€ sur l’année. Nous en sommes encore aux balbutiements, mais visons 3 % de CA réalisé sur le Web à l’horizon 2016.

    Vos objectifs sont-ils également atteints en matière de développement ? Continuez-vous à recruter des franchisés ?
    Le magasin de bricolage de demain devra être connecté, c’est certain. Mais le Web n’est rien sans les magasins. Aussi poursuivons-nous activement notre développement, en France et à l’international. Dans l’Hexagone, nous avons ouvert  5 unités  et signé 16 nouvelles affiliations, au premier semestre.  Notre groupe fédère ainsi à ce jour 825 points de vente sous enseignes et affiliés sur le territoire. Notre objectif est de concrétiser 3 inaugurations supplémentaires d’ici la fin de l’année : 1 Mr.Bricolage, 1 Les Briconautes, 1 L’Entrepôt du Bricolage. Puis de poursuivre notre croissance. Il existe encore de nombreux spécialistes  indépendants du bricolage dans le pays, non rattachés à un réseau. Notre souhait est d’être le fédérateur de ces indépendants, en leur garantissant le succès et la pérennité de leurs entreprises.
    Nous progressons aussi à l’étranger, avec notamment une forte avancée de notre réseau en Belgique où, à la faveur de la reprise de 4 magasins et de la création d’un cinquième, nous atteignons aujourd’hui 43 points de vente. En tout notre groupe fédère désormais 65 magasins hors de nos frontières.

    150 000 €
    Apport personnel
    9 150 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    250 000 €
    Apport personnel
    3 500 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur MR BRICOLAGE

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise MR BRICOLAGE
    Consultez l'Indicateur de la Franchise