Fermer
Secteurs / Activités

      L'avenir du Groupe Monceau Fleurs (Happy, Rapid'Flore) en suspens - Brève du 26 juin 2013

      Brève
      26 juin 2013

      Confronté à de graves difficultés financières, Monceau Fleurs cède la majorité de son capital au fonds de retournement Perceva, unique solution à même de “préserver sa pérennité d'exploitation”, estime la direction du Groupe.

      Certains parlent d’opération de la dernière chance ; elle sera, en tous cas, déterminante pour l’avenir du leader français de la vente de fleurs au détail, de ses trois enseignes (Monceau Fleurs, Happy et Rapid’Flore) et de leurs centaines de franchisés.
      Confrontés à de graves difficultés financières, les actionnaires de référence du Groupe Monceau Fleurs – dont Laurent Amar, petit-fils du fondateur – ont accepté de céder la majorité de leurs parts au fonds d’investissement Perceva. Ce dernier lance parallèlement une offre publique d’achat simplifiée (OPAS) sur la totalité des actions et obligations convertibles émises par le groupe fleuriste depuis son entrée en bourse en 2007. Moyennant quoi il détiendra bientôt 80 % du capital de la holding.
      “Groupe Monceau Fleurs, holding de contrôle des réseaux Monceau Fleurs, Rapid'Flore et Happy, connaît depuis plusieurs années une crise sérieuse liée à l’évolution de son modèle de développement. Malgré les efforts de réorganisation et d’économies déjà mis en œuvre et poursuivis dans le cadre du plan, “Rebond 2013″, le Groupe doit faire face à une détérioration sévère de ses résultats”, explique un communiqué.
      Spécialiste en retournement, Perceva ambitionne de redresser le Groupe via la “restructuration globale” de son passif, sa “recapitalisation” et la “renégociation de sa dette obligataire”.  Le fonds accompagnera aussi Monceau vers un “recentrage sur son métier historique de franchiseur”, annoncent ses représentants.
      L'opération est encore soumise à l'approbation de l'AMF. Si l'avis de cette dernière est positif, elle devrait être lancée dès le milieu de l’été. Un refus mènerait lui au placement sous redressement judiciaire du Groupe.

      70 000 €
      Apport personnel
      20 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      70 000 €
      Apport personnel
      15 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      40 000 €
      Apport personnel
      10 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur MONCEAU FLEURS

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise MONCEAU FLEURS