Fermer
Secteurs / Activités

    Le bricolage réveille ses petites surfaces

    Suites aux fusions Mr Bricolage-Tabur et Leroy Merlin-Domaxel, les groupes positionnés sur ce marché porteur ont rationalisé leur portefeuille d’enseignes. Et relancent leurs formats de proximité.

    En hausse de 4,4 % en 2005, les ventes d’articles de bricolage ont dépassé les 19 Mds€ l’an dernier, constituant le plus gros marché de l’équipement de la maison en France. Mais, pour la première fois depuis le début des années 2000, la croissance a ralenti, à +4,4 % contre +4,6 % en 2004. Le secteur, sur lequel Leroy Merlin et Castorama réalisent presque 50 % des ventes, reste toutefois porteur : on devrait franchir la barre des 20 M€ l’an prochain.
    D’après l’Union nationale des industries du bricolage (Unibal), le marché est réparti entre 4 circuits de distribution : les grandes surfaces de bricolage (GSB), avec 66,8% de part de marché, le négoce (21,7%), les grandes surfaces alimentaires (GSA, 7,1%) et le commerce traditionnel (quincailleries notamment, 4,4%).Le parc se répartit entre grandes ou très grandes surfaces telles que Leroy Merlin et Castorama (8 à 10 000 m² en moyenne), moyennes ou grandes surfaces (Mr Bricolage, Bricomarché, Bricorama : 2 à 4 000 m² en moyenne) et magasins de proximité comme Weldom ou Catena (moins de 2 000 m²). Comme dans la distribution alimentaire, le potentiel de développement semble se situer davantage sur le créneau de la proximité. Le retour sur le marché du recrutement de franchisés ou d’adhérents de Catena et Weldom, dont les repositionnements consécutifs aux fusions semblent en voie de s’achever, en atteste.Lancé fin 1998 par la fusion entre Castorama et B&Q (filiale du britannique Kingfisher), le mouvement de concentration, poursuivi par les rapprochements Leroy Merlin/Domaxel et Mr Bricolage/Tabur, se ralentit. En attendant, chacun consolide au mieux ses positions. Ainsi, 30 magasins Maxi Brico vont renforcer le réseau Weldom (300 magasins fin 2005). Comme vient de le faire la vingtaine de points de vente Obi rachetés en 2002 par Leroy Merlin. L’enseigne prévoit 6 nouvelles implantations cette année, dont 2 en propre.
    De même, plus de 3 ans après la fusion de sa maison-mère, le groupe Tabur, avec le groupement coopératif Mr Bricolage, Catena entend retrouver une nouvelle dynamique. La chaîne va s’attacher à relancer le recrutement de postulants extérieurs. Avec des objectifs importants, puisque le réseau mise sur une douzaine de créations par an. Autant d’opportunités pour les indépendants sans enseigne ou les investisseurs désireux de reprendre, voire créer, leur point de vente.

    Enseignes du même secteur