Fermer
Secteurs / Activités

      Les bonnes affaires d'Intermarché - Brève du 11 juin 2012

      Brève
      11 juin 2012

      L’enseigne alimentaire du groupement des Mousquetaires annonce un chiffre d'affaires en hausse de 7,9 % sur le premier quadrimestre 2012. Elle a, en un an, gagné 0,80 points de parts de marché.

      “Ce sont des résultats que nous n’avons pas connu souvent et dont nous sommes très fiers”. Philippe Manzoni, président d’ITM Alimentaire, n’a pas caché sa satisfaction à dévoiler, jeudi 7 juin, les performances récentes des enseignes Intermarché et Netto.
      Déjà en croissance sur 2011 (respectivement de 3,1 % et de 5,6 %, à surface constante et hors carburant), les chaînes alimentaires du groupement des Mousquetaires ont de nouveau brillé au premier quadrimestre 2012. Avec des chiffres d’affaires en augmentation de 7,9 % pour Intermarché et de 1,2 % pour Netto.

      Tous les formats à l’enseigne progressent

      “Et tous nos formats progressent”, a souligné le responsable, évoquant la segmentation, menée depuis 3 ans, du réseau Intermarché en 5 concepts distincts. Les modèles Intermarché Express, dédié aux cœurs des grandes agglomérations (27 magasins fin 2011), et Intermarché Contact, à vocation plus rurale (331 points de vente anciennement Ecomarché), avancent respectivement de 6,7 % et de 6,4 %. Les supermarchés alimentaires (793 unités) et généralistes (543) à l’enseigne gagnent eux 7,4 % et 7,8 %. Enfin, les hypers Intermarché (79 magasins) voient leur activité bondir de 9,1 %.

      “Un élan euphorisant” pour le groupement

      Les Mousquetaires atteignent, grâce à ces performances, 13,70 % de parts du marché de l’alimentaire en France. “Nous avons progressé de 0,8 points, ce qui représente la deuxième évolution du secteur [derrière E. Leclerc, Ndlr] sur un an, voire la première si l’on exclut le drive et le e-commerce. Je peux vous dire que cela nous procure, en interne, un élan assez euphorisant”, a confié Philippe Manzoni.
      Selon lui, Intermarché a su “trouver les bons ressorts, dans une période difficile”. Et d’évoquer notamment une communication efficace menée par l’enseigne sur le thème des prix, une politique commerciale mieux suivie par ses adhérents mais aussi la réorganisation de certains de ses services clés en amont, comme les Achats.

      2012 : nouveaux magasins et développement du drive

      Côté développement, si le parc des Mousquetaires est resté quasi étale en 2011, avec seulement 30 000 m² de surface nouvelle, l’expansion devrait de nouveau être au rendez-vous cette année. “Outre l’apport de surface que va représenter le passage à nos couleurs des 15 magasins du groupe Altis repris à Carrefour en avril, nous disposons d’un réservoir assez important de points de vente prêt à être mis en œuvre”, a confirmé Philippe Manzoni. 
      Parallèlement, l’enseigne souhaite accélérer sur le drive. Elle était, jusqu’ici, restée plutôt en retrait sur la formule, ne la déployant que dans 76 de ses 2 122 magasins français. Mais estime avoir désormais le “recul nécessaire” pour la faire adopter plus largement par ses adhérents. “Nous avons dans ce domaine un très gros potentiel compte tenu de notre couverture du territoire”, a affirmé à ce sujet le président d’ITM Alimentaire.

      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur INTERMARCHE

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise INTERMARCHE