Fermer
Secteurs / Activités

      Marc Daeffler, directeur général Fly - Interview du 27 juin 2013

      Nous avons fait des choix décisifs pour Fly. Ils seront nos facteurs clés de succès à l’avenir.

      Fly a remis à plat son image et son concept magasin l’année dernière. Où en êtes-vous de la transformation du réseau et a-t-elle produit ses premiers résultats ?
      La transformation de Fly, engagée depuis 18 mois, s’est faite en plusieurs étapes. La première, et la plus visible, a été le changement de logo et d’identité visuelle de l’enseigne. A ce jour, 80 % de nos magasins intégrés ont opéré le lifting et notre réseau de franchisés suit à bon rythme puisque la moitié, environ, s’est mise au diapason. Nous avons également revu notre identité en magasin, avec de nouveaux coloris, un nouveau balisage. Là encore, l’ensemble de notre parc en propre a été transformé, de même que la moitié de nos franchises. Mais nous nous sommes aperçus depuis que ce changement de “boîte” ne suffisait pas. Il restait en effet quelques anomalies à régler du côté de notre modèle économique. Le diagnostic a été fait et nous avons ouvert un nouveau magasin test, en novembre 2012, à Saint-Brieuc. Il intègre de nouveaux choix décisifs pour l’avenir de notre entreprise.

      Quels sont ces nouveaux choix stratégiques sur lesquels reposera, selon vous, le succès futur de Fly sur le créneau du jeune habitat ?
      Le magasin de Saint-Brieuc intègre ce que nous avons identifié comme nos grands facteurs clés de succès pour l’avenir. Parmi eux : notre nouvelle identité visuelle, un parcours client optimisé, des familles de produits plus visibles, des gammes associées par univers, une boutique en libre-service agrandie et une répartition repensée des mètres carrés. Nous avons ainsi identifié de nouvelles familles de produits prioritaires : salon/canapé, literie, décoration, séjour et luminaires. Et en revanche pris la décision de diminuer l’espace dévolu à la cuisine, aux accessoires de salle-de-bains et à l’enfant. Choisir, c’est renoncer : l’idée ici était de traiter nos assortiments en partant de ce que peuvent faire nos plus petits magasins (1 500 m²). Ce qui n’empêchera pas les plus grands de proposer une offre plus large, évidemment.
      Concernant nos collections, nous revenons à nos racines. Le virage “nature” opéré début 2012 était une erreur : Fly doit redevenir une enseigne de design contemporain accessible.

      Fly compte à ce jour 114 magasins dont 53 franchises en France, un parc resté stable depuis le début des années 2000. Pensez-vous recommencer à ouvrir prochainement, en dépit d’un marché difficile ?
      Il est un peu tôt pour nous prononcer sur la “performance” de notre nouveau concept. En revanche, je peux vous dire que l’activité de Fly se situe entre 10 et 15 points au-dessus de celle du marché du meuble, ce qui très encourageant. Quant au retour à la rentabilité de nos magasins, il devrait être au rendez-vous d’ici la fin de cette année. Les indicateurs sont donc positifs, malgré l’environnement difficile dans lequel nous naviguons.
      Pour autant, il n’est pas question que nous ouvrions de nouveaux magasins tant que la réussite de notre nouveau modèle de sera pas avérée. Nous nous consacrons pour l’heure au remodelling des unités existantes. Il est clair que nous avons identifié des villes ou Fly pourrait s’implanter à l’avenir, de mêmes que nous avons des projets de transferts et d’agrandissements. Mais, quoi qu’il en soit, ces ouvertures ou réouvertures n’auront pas lieu avant 2014.

      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur FLY

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise FLY
      Consultez l'Indicateur de la Franchise