Fermer
Secteurs / Activités

      Midas veut encore faire “bouger les lignes” dans l'entretien - Brève du 26 mai 2010

      Brève
      26 mai 2010

      Alors que son offre La Révision, lancée il y a tout juste un an, aurait permis à son réseau d’améliorer de 7 % son chiffre d’affaires, Midas poursuit sur la voie de l’innovation. L’enseigne se renforce cette fois sur le marché bataillé mais porteur du pneu (28 millions d’unités montées par an en France), avec Ténor, un produit maison, alternative aux gammes premium des manufacturiers. Qu’elle lancera d’ici quelques jours en grande pompe, via une campagne de communication, télé notamment, dans laquelle elle a investi près de 5 millions d’euros.
      “Nous avons commencé à faire bouger les lignes l’année dernière, il s’agit désormais d’enfoncer le clou”, déclare un Bruno Desmet, Directeur Général Midas France, qui considère déjà comme une “performance excellente” d’être parvenu, grâce à La Révision, à amener 7,5 % de nouveaux clients dans les 330 centres (dont 260 franchises) du réseau noir et or en France. “Nous comptons bien, avec Ténor, bousculer à nouveau l’ordre établi, sur un marché du pneu de surcroît plein d’opportunités”.
      Alors certes, les franchisés du réseau sont mis à contribution. Pour être au point sur La Révision, ils ont du se former, notamment au kit de distribution et au diagnostic électronique, mais aussi investir dans les outils informatiques ad-hoc. De même qu’afin de pousser Ténor, ils devront certainement adapter leur discours commercial. “Mais au bout, c’est la fidélisation du client, cruciale, qui est en jeu”, souligne Bruno Desmet.
      Les efforts de Midas pourraient en outre être payants en matière de développement. Alors que son parc s’affiche en repli depuis plusieurs années, l’enseigne aurait reçu, ces derniers mois, 50 % de candidatures à l’affiliation de plus que d’habitude. Moyennant quoi elle est confiante. “Notre objectif est d’accueillir 50 nouveaux franchisés en 2010, puis de garder le rythme pour repartir dans l’expansion”, note ainsi Bruno Desmet. Qui n’exclut en outre pas, a-t-il laissé entendre, de faire évoluer le concept de centre Midas (pourquoi pas vers des corners, pourquoi pas adossés à des stations-service par exemple…), dans l’optique de parfaire le maillage territorial du réseau.

      60 000 €
      Apport personnel
      25 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur MIDAS

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise MIDAS