Fermer
Secteurs / Activités

    Olivier Rondolotto, PDG de l’enseigne Centrakor

    Centrakor, qui vient de passer le cap des 400 magasins en France, est sur un très beau trend en matière de développement.

    Olivier Rondolotto_PDG de CentrakorCentrakor vient d’inaugurer ses 5 premières solderies sur la Côte d’Azur, une arrivée qualifiée d’enjeu majeur pour l’enseigne. Pourquoi ?

    La Côte d’Azur est l’une des rares régions où Centrakor n’était absolument pas présent jusqu’ici, les locaux disponibles y étant très difficiles à trouver. L’enseigne n’y était donc pas connue. Cette arrivée massive, via la transformation de 5 ex-magasins Fly à Antibes-Valbonnes, Cannes La Bocca, Nice St Isidore, Nice centre-ville et Villeneuve Loubet nous a permis d’y ouvrir en deux mois seulement un total de quelque 10 000 m² de surface de vente. Avec, moyennant près de 4 millions d’euros d’investissements de notre franchisé local, des magasins reprenant tous les codes Centrakor tant du point de vue de l’offre que de la signalétique.

    Où en êtes-vous globalement du développement du réseau Centrakor ?

    Avec 50 ouvertures réalisées en 2017, 25 en 2018 et 19, déjà, depuis le début de cette année, Centrakor a dépassé le cap des 400 magasins en France et poursuit sur un très beau trend son expansion. Nous restons à l’affût de toutes les opportunités de croissance externe. Nous encourageons par ailleurs nos adhérents existants à se développer : 70 % des inaugurations réalisées ces temps-ci sont le fait de franchisés existants. Centrakor Nice St IsidoreNous continuons aussi à accueillir de nouveaux entrants, pour peu qu’ils adhèrent à nos valeurs, possèdent l’esprit commerçant et puissent investir les 500 000 euros de moyenne nécessaires à la création d’un magasin. Nous ouvrirons enfin en septembre, notre première solderie Centrakor en Belgique.

    A l’heure actuelle, plus de 300 de nos points de vente sont des franchises ; 90 des succursales. Avec une belle alchimie entre notre réseau indépendant et en propre. Nos franchisés se lèvent tous les matins pour leur entreprise, ils sont sans cesse dans l’action. Cela nous tire vers le haut en nous obligeant à nous montrer à la hauteur, à évoluer pour et avec eux. D’ailleurs notre franchise est particulièrement accessible, à 3 500 € de droit d’entrée et 1 100 € de redevance fixe mensuelle, quels que soient leurs résultats.

    Comment précisément faites-vous évoluer le concept Centrakor pour suivre la demande ?

    Centrakor a beaucoup développé ses rayons décoration. Il y a aussi eu une réelle volonté de monter en gamme sans monter les prix. Nous faisons de plus en plus attention à la qualité de nos produits et de l’environnement d’achat. Nous réfléchissons actuellement à faire évoluer notre concept magasin pour y améliorer encore le parcours client, via des solutions digitales notamment. Internet n’a jamais été une priorité pour nous, toutefois nous travaillons aussi à affiner notre stratégie web to store pour faire venir encore plus de monde chez nos adhérents. Autant de décisions destinées à conforter notre position de leader et à soutenir nos performances. Pour mémoire, le réseau Centrakor a réalisé 750 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018.

    100 000 €
    Apport personnel
    3 500 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur CENTRAKOR

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise CENTRAKOR Trouvez votrelocal