Fermer
Secteurs / Activités

      OUVERTURE CASH EXPRESS GUADELOUPE - Com. de presse du 18 novembre 2021

      Com. de presse
      18 novembre 2021

      CASH EXPRESS GUADELOUPE : Le 1er magasin d’achat-vente d’occasion sur l’île

      Ouverture des achats : 23 septembre
      Ouverture de la mise en vente des biens d’occasion : mi-octobre

      Attiré par le concept de l’enseigne Cash Express qu’il trouve particulièrement adapté aux problématiques d’une île comme la Guadeloupe, Laurent Dubousquet a saisi l’opportunité d’ouvrir le premier magasin d’achat-vente d’objets d’occasion aux particuliers au cœur de la Baie-Mahault. Grâce à cette activité, il offre ainsi aux habitants la possibilité de réduire l’impact écologique et les surcoûts liés à l’importation de produits neufs sur l‘île papillon. En effet, Cash Express permet une consommation plus vertueuse, tout aussi bénéfique pour l’environnement que pour le portefeuille des particuliers.

      Depuis le 23 septembre, il accueille les guadeloupéens désirant revendre leurs objets. Mi-Octobre, dès le stock de produits suffisant, les clients-acheteurs pourront se rendre en magasin pour leur donner une seconde vie. Prévue initialement début août, cette ouverture était donc très attendue !

      C’est face au succès rencontré en métropole, et fort d’expériences très réussies sur l’île de La Martinique ou encore sur l’île de La Réunion que l’enseigne Cash Express aborde aujourd’hui le marché Guadeloupéen. Situé dans la Baie-Mahault au sein de la zone industrielle de Jarry, la plus importante de l’île, le nouveau magasin de 170 m2 a généré deux créations d’emplois et apporte une solution aux particuliers voulant se séparer de leurs objets inutilisés ou en acheter de nouveaux à moindre prix ! Plus que jamais dans l’air du temps, l’achat-vente d’occasion est un secteur en plein boom qui permet de lier économie et écologie.

      UNE ACTIVITÉ EN TOTALE ADÉQUATION AVEC LES PROBLÉMATIQUES D’UNE ÎLE

      Ancien ingénieur militaire de 33 ans, Laurent Dubousquet a pris la décision de changer de vie en choisissant un secteur d’activité agissant en faveur de l’environnement. En découvrant le concept Cash Express, son projet de reconversion devient une évidence : « Ouvrir le premier magasin spécialiste de la seconde main et développer ainsi l’achat-vente d’occasion en Guadeloupe constituaient pour moi l’opportunité d’inciter et d’habituer les habitants de l’île à réaliser un geste supplémentaire pour la planète tout en faisant des économies ! Les coûts d’importation de produits neufs étant importants, Cash Express va ainsi leur permettre de se procurer des objets, notamment high tech, à des prix réduits tout en contribuant à la réduction de l’empreinte carbone liée au transport. »
      Laurent Dubousquet ajoute : « l’achat-vente d’occasion permet également de répondre aux problématiques de décharges urbaines, très répandues sur les îles. Il sera désormais possible de venir revendre son électroménager et de repartir avec le montant cash de la vente. C’est une action qui participe aussi à l’économie locale puisque la somme récoltée est très généralement réinvestie chez les commerçants des alentours ! »

      Du côté des familles de produits vendus en magasin, l’entrepreneur mise sur une forte présence d’objets high tech comme la téléphonie, les jeux vidéo, les consoles et les produits culturels tels que les DVD. « Nous devrions également observer un fort intérêt pour la sonorisation. La musique est très présente en Guadeloupe ! » confie le franchisé.

      UNE OUVERTURE EN DEUX-TEMPS

      Pour assurer l’approvisionnement des produits d’occasion à revendre, Laurent Dubousquet accueille depuis le 23 septembre, les guadeloupéens souhaitant se séparer d’objets inutilisés. Pour se faire, après vérification de l’état du produit au sein de l’espace achat, le spécialiste établit un prix de reprise grâce à la côte argus Cash Express, qui est alors payé en liquide. L’assurance de ressortir avec le montant cash de la vente !

      Mi-octobre, lorsque le stock de produits sera suffisant, le magasin pourra alors donner une seconde vie aux produits acquis en ouvrant à la vente, tout en poursuivant les achats. Les habitants pourront ainsi dénicher des objets de seconde main au juste prix et bénéficier de garanties aussi performantes que celles proposées par le commerce des produits neufs traditionnels. L’enseigne propose une garantie de 6 à 24 mois sur l’ensemble des produits avec une garantie contractuelle de 6 mois minimum. Les détenteurs de la carte fidélité pourront quant à eux allonger gratuitement cette période à un an et accéder à une extension jusqu’à 2 ans à des tarifs très attractifs.

      50 000 €
      Apport personnel
      15 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur CASH EXPRESS

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise CASH EXPRESS