Fermer
Secteurs / Activités

      Lionel Dindjian, Directeur général de Mail Boxes Etc. France - Interview du 18 juin 2021

      Nous voulons accélérer le développement cette année et ouvrir au moins 16 à 17 nouveaux centres franchisés en France, où Mail Boxes Etc. est implanté depuis fin 2012. 

      Lionel Dindjian, Directeur Général de Mail Boxes Etc. FranceMail Boxes etc. affiche une progression de son chiffre d’affaires pour l’année 2020 : comment expliquez-vous cette évolution malgré la crise Covid ?

      Finalement, 2020 a plutôt été une bonne année : notre chiffre d’affaires global a progressé de +18 % par rapport à 2019. Bien sûr, notre activité a été impactée au premier confinement : il a fallu nous réorganiser et entraîner les franchisés dans une autre dynamique. Nos centres ont été fermés, car ils n’étaient pas considérés comme des commerces essentiels mais nous avons continué à travailler à distance avec la clientèle professionnelle, ce qui nous a permis de limiter la casse, même si nous avons connu une baisse significative sur 2-3 mois.

      L’accueil des particuliers dans les centre étant à l’arrêt, notre activité s’est orientée plus fortement sur la logistique et l’expédition, qui ont le plus progressé. Mail Boxes etc. profite du boom du e-commerce sur la partie logistique et expédition car nos franchisés sont des experts de proximité dans ce domaine or,  la crise sanitaire a entrainé un développement de cette activité.

      En revanche, l’activité impression a été impactée car les entreprises étaient fermées mais, à chaque réouverture, nous sommes revenus au niveau d’avant Covid sur ce marché.

      Pendant la période du premier confinement, nous nous sommes concentrés sur la formation et l’accompagnement des franchisés : nous avons mis en place des outils pour qu’ils puissent continuer à vendre aux entrepreneurs locaux. Cela leur a permis de continuer à travailler et se montrer réactifs pour apporter des solutions digitales. Mais aussi de gagner de nouveaux clients et de connaître une croissance forte au moment de la réouverture. À la fin du premier confinement, nous avons aussi ouvert une deuxième succursale à Issy-les-Moulineaux, plus proche de notre siège, pour y former les franchisés sur la partie pratique.

      A partir de mai 2020, nous avons changé notre logiciel de caisse et de réalisation de devis : le projet était dans les tuyaux, mais la crise sanitaire a accéléré sa mise en place. Cela a permis à nos franchisés de travailler de n’importe où, y compris de chez eux, et de promouvoir des solutions externalisées : nous avons ouvert à nos clients des accès pour faire leurs étiquettes ou contacter les transporteurs, leur permettant d’expédier même si leur centre Mail Boxes etc. était fermé.

      Alors que nous étions en négatif à fin mai 2020, nous avons gagné presque +20 % à fin 2020, grâce notamment à une croissance forte de juin-juillet à décembre ; car nos franchisés avaient acquis de nouveaux clients et car leurs anciens clients se sont organisés pour travailler à distance. Ce tendance s’est confirmée sur les 5 premiers mois de 2021 : à fin mai, malgré la fermeture des centres en début d’année, notre activité a progressé de +97 % par rapport aux 5 premiers mois de 2020.

      Comment expliquez ce phénomène d’adhésion des professionnels à votre offre de services ?

      Nos prestations correspondent aux besoins des professionnels pour plusieurs raisons : alors que beaucoup de commerces ou d’entreprises ne recevaient plus de public, nous leur avons apporté des solutions pour organiser directement, de chez eux, leurs expéditions, en externalisant leur logistique, ou en imprimant leur étiquettes eux-mêmes. Cela a même permis à ces PME et PMI de s’ouvrir des marchés en France, en Europe et à l’international. De même, le marché des salles de vente aux enchères a investi sur les ventes en ligne, et fait appel à nous pour des services adaptés à ses besoins.

      Malgré la situation sanitaire, Mail Boxes etc. ouvert 11 nouveaux points de vente en 2020 : comment avez-vous fait ?

      Centre franchisé Mail Boxes Etc. à LavalEn franchise, Mail Boxes etc. s’en est très bien sorti : nous avons ouvert un centre par mois en 2020. Certaines ouvertures étaient prévues, d’autres ont été réalisées par des franchisés arrivés après le premier confinement, qui avaient envie de faire autre chose, par exemple de quitter Paris pour créer leur propre entreprise. Parmi les motivations des candidats : l’attrait pour un secteur porteur, sur un marché qui subit un peu moins la crise.

      Les franchisés existants sont également satisfaits et fiers : 6 ou 7 nous ont dit qu’ils voulaient ouvrir un second centre, donc on se dit qu’on n’a pas mal fait notre boulot !

      Quelles sont vos perspectives de développement pour 2021 ?

      Nous avons déjà ouvert 5 centres depuis janvier et 11 autres sont en préparation pour démarrer leur activité avant la fin de l’année.

      Nous voulons accélérer le développement en 2021, et assurer au moins 16 à 17 nouveaux centres, ce qui en ferait une des années les plus dynamiques en termes d’expansion en France, où Mail Boxes etc. est implantée depuis fin 2012.

      L’enseigne est présente est un peu partout en France : avec 77 centres ouverts, nous commençons à bien couvrir le territoire. Il reste des villes où nous voulons nous implanter comme Aix-en-Provence, Annecy ou Caen, qui ne sont pas encore pourvues. Nous sommes déjà bien représentés à Lyon et en Rhône-Alpes, ainsi qu’à Paris et région parisienne, avec plusieurs centres ouverts ou à ouvrir à Paris 8e, Paris République, Antony ou encore Maisons-Alfort.

      Il reste encore énormément de place : comparée à l’Italie, où Mail Boxes etc. compte 550 centres, à l’Espagne (250) et au Royaume-Uni (150), la France fait encore figure de « petit Poucet » !

      Par ailleurs, le groupe Fineffe, auquel appartient Mail Boxes etc., a continué d’évoluer, en rachetant le réseau de franchise Pack and Send en Australie et le réseau Multicopy aux Pays-Bas ; mais aussi le master franchisé Mail Boxes etc. pour le Royaume-Uni. Sous ses différentes marques, le groupe compte 2 800 centres franchisés dans 53 pays.

      Quels profils de franchisés recherchez-vous ? Quel est l’apport à prévoir ?

      Nous recherchons des personnes qui ont une dynamique commerciale, une envie de faire du développement et une appétence pour le service en B to B, même si le particulier reste une part importante de notre activité.

      Les gens qui viennent à nous aujourd’hui ont des profils plus jeunes, autour de 30 ans voire un peu moins, même si ce n’est pas un choix de notre part de cibler cette catégorie de candidats.

      Pour devenir franchisé Mail Boxes Etc., il faut prévoir 40 000 € d’apport personnel, afin de financer un investissement initial de 80 000 €.

      40 000 €
      Apport personnel
      20 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur MAIL BOXES ETC.

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise MAIL BOXES ETC.
      Consultez l'Indicateur de la Franchise