Fermer
Secteurs / Activités

    Twenty Nails veut faire des pieds et des mains en franchise

    Fondée par deux anciens dirigeants issus de la coiffure, la jeune enseigne a inauguré à Villeneuve d'Ascq son premier bar à ongles. Le concept va être dupliqué en succursale et en franchise sous forme de boutiques, stands ou kiosques.

    Nouveau venu sur le marché encore très atomisé de la beauté des mains et des pieds, Twenty Nails souhaite “décomplexifier les soins de manucure” selon Didier Flipo (ancien directeur développement du groupe de coiffure Michel Dervyn), cofondateur de ce concept de bars à ongle sans rendez-vous avec son associé Pierre-Marie Faure (ex-Jean-Louis David). Mûri, modélisé et marketé pour s’implanter en centre commercial comme en centre-ville, Twenty Nails propose diverses prestations et gammes de soins : nails art (maquillage des ongles), pose de vernis, extensions, french manucure, cabine de pédicurie…
    La chaîne cible une clientèle jeune (15-30 ans), urbaine et CSP+, venant souvent à deux. “Dans l’esprit, nous voulons tendre vers un Zara avec un bel écrin, des produits mode attractifs à prix abordables”, résume Didier Flipo. Twenty Nails travaille en exclusivité avec la marque américaine OPI, leader mondial de produits professionnels pour les ongles.
     

    Esthéticiennes, indépendantes et coiffeurs ciblés
     

    Le pilote, où travaillent 7 esthéticiennes, a été inauguré le mois dernier dans le centre commercial V2 de Villeneuve d’Ascq, en périphérie de Lille. Twenty Nails vise un développement passant par d’autres succursales, “garantes de la pérennité du savoir-faire”, et des franchises sous la forme de boutiques, de stands ou de kiosques dotés d’une surface comprise entre 15 et 30 m² pouvant générer des CA prévisionnels de 300 000 euros. Plusieurs nouveaux projets sont en cours, notamment à Paris.
    Twenty Nails entend séduire des esthéticiennes, des indépendantes du secteur ou des coiffeurs désirant diversifier leur activité et dégager une source de revenus additionnelle. La direction mentionne un niveau d’investissement inférieur à 100 000 € et un apport personnel minimum de 20 000 €.
    Historiquement dominé par l’enseigne L’Onglerie (près de 120 centres en franchise), le marché de la beauté des mains et de la prothèse ongulaire suscite des convoitises et voit fleurir, outre Twenty Nails, plusieurs concepts de nails bar développés dans le giron de grands opérateurs expérimentés. Après Body Minute (350 instituts de beauté) et sa jeune chaîne sans rendez-vous Nail Minute (entrée de gamme), le groupe Provalliance (Franck Provost) s’apprête en effet à son tour à lancer son bar à ongle baptisé Colorii Nail’s Bar.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur TWENTY NAILS

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise TWENTY NAILS Trouvez votrelocal