Fermer
Secteurs / Activités
    1 vote

    Non-renouvellement de bail le 17 juillet 2018

    Dernière mise à jour le 17 juillet 2018

    Bonjour,
    Exploitant d’une station de lavage depuis 12 ans sur un parking de supermarché, le bail n’a pas été renouvelé à l’issue de la fin du bail initial de 9 ans..
    Le magasin a été vendu depuis 3 ans (même SA qu’à l’origine), et le nouveau PDG veut me racheter mon lavage pour faire du parking…
    Si je ne suis pas vendeur, que peut-il faire légalement ? En cas d’éviction de sa part (non-renouvellement de bail), quelles sont les indemnités qu’il devra me verser ?
    Merci de vos réponses.

    , le
    1 réponse
    1 vote
    1

    Votre question résume parfaitement une partie de la réponse.

    Le bailleur qui ne renouvelle pas le bail commercial de son locataire lui doit une indemnité d’éviction. En conséquence, si vous n’êtes pas vendeur de votre entreprise, le propriétaire des lieux ne peut que constater la fin du bail qu’il a lui-même dénoncé. Il doit vous indemniser.

    Comme l’indique l’article L.145-14 du Code de Commerce ” Le bailleur peut refuser le renouvellement du bail. Toutefois, le bailleur doit, sauf exceptions… payer au locataire évincé une indemnité dite d’éviction égale au préjudice causé par le défaut de renouvellement “.

    Une jurisprudence abondante a défini la nature de ce préjudice. Soit le locataire dispose d’une possibilité de réinstaller son commerce ailleurs ; auquel cas l’indemnité doit lui permettre le transfert de son fonds en prenant en compte tous les frais liés (déménagement, travaux, temps de recherche…). Soit le locataire n’a pas de possibilité de remplacement ; dans ce cas, l’indemnité doit correspondre à la valeur du fonds perdu ainsi qu’aux frais provoqués par sa disparition (libération des lieux, licenciements, perte d’amortissements…).

    Sauf accord entre les parties sur un chiffre, le calcul de l’indemnité donne lieu à la désignation d’un expert judiciaire qui, outre les frais annexes, calculera l’indemnité principale en fonction du chiffre d’affaires du fonds et de sa rentabilité.

    Retenons que tant qu’il n’a pas versé l’indemnité ou que le locataire n’a pas quitté les lieux, le propriétaire peut faire jouer son droit de repentir, c’est à dire renoncer au congé donné à son locataire. Le cas n’est pas rare lorsque l’indemnité fixée par l’expert est élevée ; le bailleur préfère alors parfois conserver le même locataire faute de pouvoir l’indemniser.

    Marc LANCIAUX – Avocat au barreau de Paris

    Dernière mise à jour le
    Voir la fiche

    Lire d'autres questions posées a nos experts :

    Creation de franchise de superette
    Postée le : 9 mars 2021
    Bonjour, La création d’une entreprise est une aventure formidable mais, pour que tout se passe au mieux, vous devez être bien accompagné et surtout vous…
    Comment comptabiliser un budget d’enseigne ?
    Postée le : 25 novembre 2020
    Bonjour, Votre question est un classique dans le secteur de la franchise, notamment concernant les enseignes de distribution alimentaire. Afin de vous répondre plus précisément…
    Comment ouvrir une franchise McDonald’s au Maroc ?
    Postée le : 1 septembre 2020
    Bonjour, Pour avoir une réponse à cette question, vous devez prendre contact directement avec le franchiseur. Bien cordialement
    Comment ouvrir une franchise de magasin de fromage en Algérie ?
    Postée le : 26 août 2020
    Bonjour, La création d’une entreprise est une aventure formidable mais, pour que tout se passe au mieux, vous devez être bien accompagné et surtout vous…
    Comment devenir patron d’une enseigne Carrefour en franchise ?
    Postée le : 26 août 2020
    Bonjour, Le plus simple est de contacter le groupe Carrefour qui vous précisera les modalités et les conditions nécessaires pour devenir franchisé du groupe. Cordialement.