Fermer
Secteurs / Activités
    LA BOUCHERIE HABILLAGE SEP18

    Franchise, coopérative et autres formules

    Dernière mise à jour le 31 mai 2017

    Proches de la franchise, plusieurs formules permettent aussi de rejoindre une enseigne. Coopérative, licence de marque, concession, commission-affiliation. Chacune avec ses différences.

    A côté de la franchise, plusieurs autres formules existent pour développer les réseaux du commerce dit « indépendant organisé » :

    -la licence de marque, où la tête de réseau met à la disposition de ses partenaires son enseigne, accompagnée fréquemment d’un contrat d’approvisionnement en matériel voire en marchandises,

    -la concession, où un fabricant par exemple met à disposition de ses concessionnaires sa marque-enseigne et leur confie la vente de ses produits (ou services pour un prestataire) en leur garantissant l’exclusivité sur un territoire donné,

    – la commission-affiliation, qui peut être considérée comme une variante de la franchise dans laquelle le franchiseur est propriétaire du stock.

    -la coopérative (ou commerce associé), où la tête de réseau est élue par les adhérents et les décisions prises en assemblée générale (même si une équipe de techniciens s’active à tous les échelons du réseau pour entraîner la « base »)…

    Franchise, coopérative, etc : des formules différentes…

    Des différences existent entre ces formules.

    Dans la coopérative, l’adhérent est à la fois client de la centrale et actionnaire de la société et donc, quelque part « co-propriétaire » du réseau.

    Les enseignes du commerce associé (coopératives le plus souvent) parlent d’une structure « horizontale » qu’elles opposent à la verticalité des réseaux de franchise où tout vient d’en haut, même si le dialogue peut exister…

    La licence de marque est une formule qui en principe présente peu de contraintes pour le licencié et peu d’obligations pour la tête de réseau.

    Dans la concession, l’exclusivité territoriale est une obligation, pas le savoir-faire ni l’assistance, etc.

    … Et beaucoup de ressemblances

    La franchise est sans nul doute la formule la plus aboutie, avec les avantages de la licence de marque et dans 9 cas sur 10, ceux de la concession, plus le savoir-faire spécifique et l’assistance du franchiseur pendant le contrat.

    Mais l’évolution économique a, par exemple, beaucoup rapproché le fonctionnement des coopératives de celui des franchises avec  :

    -concept de magasin,
    -politique (et contrat) d’enseigne,
    -outils marketing,
    animateurs de réseau (et contrôles).

    Et il en est de même parfois pour des enseignes se développant officiellement en licence de marque ou en concession…

    Franchise ou non, l’important c’est le contenu !

    Si bien que tout porteur de projet, doit surtout s’inquiéter de savoir, au-delà des étiquettes, quel est le contenu exact de la formule qu’on lui propose dans le réseau qui l’intéresse.

    Car pour une même formule, différentes pratiques coexistent. Et l’on peut avoir un bon réseau, doté de services performants aux adhérents dans une coopérative ou dans une concession et un autre réseau, moins efficace dans l’accompagnement, bien qu’il se pare du vocable de « franchise ».

    Attention donc à ne pas confondre l’appellation et la réalité.

    A lire aussi : 

    Franchise et autres formules, comment choisir ?