Fermer
Secteurs / Activités
    LA BOUCHERIE HABILLAGE SEP18

    La résiliation d’un contrat de franchise pour défaut d’assistance refusée en cassation

    Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

    Un franchisé contestait la qualité de l’assistance de son franchiseur et, entre autres, le faible nombre de ses visites. Des griefs infondés ou ne justifiant pas la résiliation aux torts du franchiseur, selon la justice.

    Le 7 mars 2018, la Cour de cassation a rejeté  le pourvoi d’un franchisé qui accusait son franchiseur d’avoir manqué à ses obligations d’assistance.

    Le franchisé mettait en cause la qualité de l’assistance reçue.

    Constat d’huissier à l’appui, il pointait l’absence de cohérence et de mise à jour des outils de communication du réseau (notamment le site internet sans actualisation « depuis plusieurs mois »).

    Autres reproches : l’échec de plusieurs opérations de promotion « coûteuses » et « inadaptées » et l’intervention trop tardive (au bout d’un an) et sans effet durable du franchiseur pour modérer les appétits d’un autre franchisé du réseau envers son territoire.

    Conseils-Devenir-Franchise-AssistancePar ailleurs, le franchisé regrettait le faible nombre des visites (alors qu’il devait faire face à de sérieuses difficultés). Après l’assistance à l’ouverture (5 jours en février et 5 jours en mars 2009), il n’y avait eu que trois rendez-vous en deux ans : juillet 2009, janvier 2010 et août 2011. Le franchiseur s’étant en outre abstenu de délivrer au franchisé ses comptes-rendus et quelque conseil que ce soit. Ainsi, l’un de ces rapports, communiqué aux juges mais pas au franchisé, constatait que  celui-ci « était nettement en dessous de son seuil de rentabilité », mais le franchiseur « ne proposait aucune solution structurelle. »

    Le contrat ne prévoyait pas d’obligation du franchiseur en matière de visites

    En 2016, les magistrats d’appel ont rejeté tous ces arguments, estimant que « le franchiseur n’avait pas manqué à son obligation (…) d’assistance du franchisé ».

    L’absence de mise à jour des supports de vente ? Un simple décalage lié aux délais d’impression « très limité dans le temps ».  Le constat d’huissier ? « Pas probant », le franchisé ayant pu choisir les documents qui l’arrangeaient. Le site internet ? Les franchisés n’étaient « pas contraints de s’y inscrire ».  Les promotions ? Résultant d’une « adaptation du réseau » face à une concurrence particulièrement agressive, elles étaient «limitées dans le temps » et, « pour certaines, facultatives ». Les conflits de zone ? Le franchiseur leur a donné « les suites appropriées ».

    Quant aux visites trop peu fréquentes, « le contrat ne prévoit aucune obligation pour le franchiseur », sur ce point relevaient les juges. Il s’agit d’une « simple faculté  (de contrôle)» pour lui. Le franchisé ne peut donc « invoquer un défaut de visite » de son unité qu’il est « censé tenir en conformité avec ses obligations contractuelles, sans qu’il soit besoin d’un contrôle ».

    En outre, les représentants du franchiseur ont noté (pour lui) « de façon récurrente » « des carences d’hygiène et de nettoyage (…), l’absence de (certains matériels) »  et « le besoin de recruter des personnels supplémentaires ». 

    Les magistrats ajoutaient que d’autres visites « pouvaient être demandées par le franchisé » (selon le contrat). Et que cela n’a pas été le cas avant la fin 2010.

    Saisie, la Cour de cassation valide entièrement l’arrêt d’appel qui devient définitif. Le contrat est résilié, mais aux torts du franchisé (pour l’avoir interrompu sans raison valable aux yeux de la justice). Il devra reverser quelque 40 000 € de redevances à son ex-franchiseur.

    A lire également

    • 6 et 7 février : Paris accueille le Salon des Entrepreneurs
      15 Jan 2019

      Après avoir accueilli plus de 50 000 visiteurs en 2018, le Salon des Entrepreneurs pose de nouveau ses bagages au Palais des Congrès de Paris, les 6 et 7 février. Un événement placé cette année sous le signe de la Vitalité d’entreprendre. Changer de vie professionnelle, lancer sa propre activité, reprendre une entreprise, développer son business :… Lire la suite

    • Fitwave veut multiplier les salles de sport
      13 Jan 2019

      Fitwave est à l’origine un appareil qui utilise l’oscillation sphérique, c’est-à-dire un plateau intelligent capable de mettre en œuvre 700 programmes différents selon 5 niveaux de difficulté. Selon ses concepteurs, il permet à tous, débutants et sportifs confirmés, de travailler les muscles et les articulations, sans impact et sans faux mouvement, en un temps record… Lire la suite

    • La chaîne de laveries Wash’n Dry étoffe son réseau en partenariat
      11 Jan 2019

      Né en 1992, le réseau de laveries automatiques en libre-service Wash’n Dry n’en a pas fini de compléter sa couverture du territoire français. Plusieurs implantations ont en effet vu le jour en région parisienne fin 2018 notamment à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), Wissous (Essonne) ou Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Wash’n Dry a ouvert de nouvelles laveries automatiques en partenariat en 2018… Lire la suite

    • La franchise Monceau Fleurs essaime à l’international
      11 Jan 2019

      Enseigne pionnière du libre-service de tiges et bouquets, née en 1965 à Paris, à deux pas du parc qui lui a donné son nom, Monceau Fleurs a depuis parcouru du chemin. A la tête de 147 magasins, très majoritairement franchisés, sur le territoire, le fleuriste de l’élégance à la française essaime également à l’étranger depuis… Lire la suite

    • Nicolas s’implante en franchise à Chamonix
      10 Jan 2019

      Confirmant sa nouvelle stratégie de développement en franchise, l’enseigne caviste historique Nicolas a ouvert, en décembre, une unité franchisée à Chamonix (Haute-Savoie). Le magasin est ouvert tous les jours de la semaine ainsi que le dimanche matin. « Enfin un Nicolas à Chamonix ! » : une phrase qui revient très souvent et qui fait plaisir… Lire la suite

    A lire également sur ce thème

    • Défense des franchisés et non-concurrence après le contrat : un arrêt très clair
      17 Déc 2018

      La Cour de cassation vient de rendre, en matière de création d’une association de franchisés et de non-concurrence post-contractuelle, une décision qui intéressera tous les acteurs de la franchise. Dans ce litige, deux contrats avaient été conclus au printemps 2009 pour l’ouverture de deux établissements dans deux grandes villes. Mais, en décembre de la même… Lire la suite

    • Révélations de la Franchise 2019 : inscriptions ouvertes jusqu’au 13 janvier
      22 Nov 2018

      En mars 2018,  Préservation du Patrimoine est venu ajouter son nom à ceux de La Côte et l’Arête et O’Tacos (en 2017), Pitaya (en 2016), ou encore  Iscocomble et Feuillette  (en 2015) au palmarès des Révélations de la franchise (ex-Espoirs). Un concours réservé aux jeunes réseaux de franchise Organisées par la Fédération française de la Franchise avec le concours des membres du Collège des Experts de la… Lire la suite

    • Rachat d’un réseau : un franchiseur sanctionné
      09 Oct 2018

      La cour d’appel de Paris (Pôle 5, chambre 4) vient, le 12 septembre 2018, de condamner à plus de 200 000 € de dommages et intérêts un franchiseur pour rupture fautive d’un contrat suite au rachat d’un réseau. Juin 2010 : le franchisé, qui vient d’ouvrir deux points de vente apprend que son réseau est racheté… Lire la suite

    • Prévisionnels en franchise : un écart de 50 % n’entraine pas forcément la nullité du contrat
      05 Oct 2018

      La cour d’appel de Versailles vient de refuser, le 11 septembre 2018, d’annuler un contrat de franchise pour tromperie. Le contrat est signé en 2010 pour 7 ans. Le magasin ouvre l’année suivante. Problème : au lieu des 450 000 € de chiffre d’affaires prévus la première année, le couple de franchisés démarre difficilement, n’atteignant que… Lire la suite

    • Foncia franchise encore gagnante quoique un peu épinglée en appel
      21 Sep 2018

      La cour d’appel de Versailles a tranché, le 3 juillet 2018, un litige concernant l’enseigne d’agences immobilières Foncia. Lorsqu’en juin 2013 Foncia annonce que 43 des 95 contrats de franchise de son réseau de 550 unités ne seront pas renouvelés une fois parvenus à leur terme, le franchisé fait partie de ceux qui tentent de… Lire la suite