Fermer
Secteurs / Activités

    Christian Pommier, président - Interview du 15 juillet 2009

    Nous souhaitons poursuivre notre implantation en centre ville et en périphérie et accélérer notre développement en centre commercial.

    L’Onglerie vient d’inaugurer sa première unité L’onglerie Studio. Quelle réflexion a entouré ce nouveau concept et dans quelles conditions va-t-il se décliner ?
    Nous avons observé ces dernières années un rajeunissement de la clientèle. Plus de 35 % de nos clientes ont moins de 30 ans. Elles consomment au gré des envies. L’onglerie Studio répond aux attentes de cette cible plus jeune que nous souhaitons fidéliser. Moderne et flashy dans le décor, ce concept offre des prestations et une tarification à la carte. L’onglerie Studio propose le modelage d’ongles en gel et en résine, la beauté des mains et des pieds mais n’inclut pas les soins des pieds.
    Pour L’Onglerie, nous privilégions l’emplacement en centre-ville et en centre commercial alors que nous ciblons les rues commerçantes de périphérie ou les zones commerciales de proximité avec les unités L’onglerie Studio. Pour ces dernières, la surface de vente est comprise entre 15 et 30 m², afin d’accueillir deux tables de travail. Le droit d’entrée est de 8000 euros et l’investissement de 35 000 à 65 000 euros, pas de porte inclus. [Ndlr : ces montants sont sensiblement égaux à ceux requis pour un centre L’Onglerie]. L’apport personnel nécessaire est de 15 000 à 25 000 euros. D’ici fin 2010, nous souhaitons ouvrir 10 centres L’onglerie Studio, en franchise uniquement. Après la première inauguration à Rouen Saint-Sever, les deux prochaines ouvertures sont programmées à Béthune et à Paris, dans le quinzième arrondissement.

    Comment se comporte le réseau L’Onglerie, dont le parc reste stable à hauteur de 120 unités ces dernières années ? Quelles sont vos perspectives de développement ?
    Sur l’année 2008, le réseau a réalisé un chiffre d’affaires de 21,7 millions d’euros. A magasins comparables, nous enregistrons une progression de +5 % par rapport à 2007. Nous avons observé une hausse des nouvelles clientes de +2 % comparé à 2007. Le réseau compte aujourd’hui 116 centres sur toute la France. Nous envisageons d’augmenter le nombre de points de vente en poursuivant notre implantation en centre-ville et en périphérie et en accélérant notre développement en centre commercial pour être accessible au plus grand nombre. A terme, le réseau a un potentiel de 200 unités.

    Eu égard à la conjoncture, percevez-vous un certain nombre d’inquiétudes chez vos franchisés et quel regard portez-vous sur le marché ?
    Les franchisées sont positives. Le marché de la beauté des mains et des ongles est en pleine expansion. Le souci de l’apparence est constant. Certaines clientes préfèreront se restreindre sur d’autres dépenses afin de continuer à entretenir leurs mains en institut. En outre, nous proposons une carte de fidélité qui permet aux clientes de recevoir des bons d’achats à valoir sur les prestations et les produits.
    En tant que réseau organisé, L’Onglerie reste l’enseigne de référence sur ce secteur d’activité. Après 25 années d’existence, notre réseau a fait ses preuves, notre savoir-faire est reconnu. Outre l’apprentissage du modelage des ongles, nous apportons à nos franchisées, tout au long du contrat, des conseils dans les domaines essentiels au bon fonctionnement d’un commerce de proximité au niveau marketing, juridique et financier. Cette année, nous accentuons également la pression médiatique en consacrant l’essentiel de notre budget publicitaire à la communication en radio.

    15 000 €
    Apport personnel
    15 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur L’ONGLERIE

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise L’ONGLERIE
    Consultez l'Indicateur de la Franchise