Fermer
Secteurs / Activités

    De Fursac dépose le bilan mais…

    La marque-enseigne de prêt-à-porter De Fursac, a bel et bien déposé le bilan en décembre 2006. La direction vient de confirmer les informations parues dans le Journal du Textile. Bénéficiant d’une période d’observation de 6 mois, la société estime qu’elle devrait pouvoir bénéficier d’un plan de continuation. Ses difficultés étant dues – selon elle – à des « investissements non récurrents », liés – entre autres – aux vastes campagnes de communication (coût : 7,6 millions d’euros entre 2004 et 2006) mettant en avant l’équipe de France de Basket et sa vedette Tony Parker.
    Il faut dire qu’au cours des dernières années, la société a opéré des changements sensibles que cette campagne de publicité venait appuyer. L’enseigne a tout bouleversé pour se positionner sur le haut de gamme et développer son réseau de boutiques. La direction nous avait d’ailleurs confié ses perspectives de développement pour 2006 (4 ouvertures en propres et 2  en commission affiliation) ainsi que ses conditions d’accès à l’enseigne (250 000 euros hors local). Fin 2006, elle avait inauguré son flagship de 350 m² sur l’avenue de l’Opéra à Paris. Dirigée par Edmond Cohen, la société estime pouvoir envisager son avenir sereinement…

    Enseignes du même secteur