Fermer
Secteurs / Activités

      En franchise, le discounter Vêt'Affaires vise 300 magasins - Brève du 11 janvier 2012

      Brève
      11 janvier 2012

      Entièrement convertie à la franchise et en phase d'accélération de son développement depuis 3 ans, la chaîne discount de prêt-à-porter familial (140 magasins Vet'Affaires) doit ouvrir 10 à 15 nouvelles unités sur 2012 et porter son parc à 300 adresses de périphérie à terme.

      Vêt’Affaires est de plus en plus visible dans le paysage de la distribution textile. Après avoir ouvert 15 magasins en 2009 puis 21 en 2010 et 28 l’année dernière, l’enseigne de mode hard discount lancée en 1987 dans la région nantaise compte inaugurer entre 10 et 15 nouveaux points de vente sur 2012. Tous en franchise, désormais la seule formule de développement en cours au sein du réseau.
      Aux traditionnels contrats de location-gérance et de dépôt-vente anciennement en vigueur, la tête de réseau a en effet adjoint un contrat de franchise en bonne et due forme aujourd’hui adopté par l’intégralité des 140 magasins du parc. Pour la première fois de son histoire, la chaîne, membre de la Fédération Française Franchise (FFF), sera présente en mars prochain sur le Salon Franchise Expo Paris.
      Déployée sur des formats moyens de 800 m² basés en périphérie à proximité immédiate d’hypermarché, Vet’Affaires “n’est qu’à mi-chemin de son développement”, estime Rémy Lesguer, cofondateur et président du directoire, qui fixe le potentiel de l’enseigne à 300 magasins franchisés sur l’Hexagone.

      Objectif 175 M de CA à fin 2012
       

      “Nous recherchons des commerçants et entrepreneurs fins connaisseurs de leur région mais pas forcément des professionnels du secteur” explique André Picard, le directeur général délégué. Apport personnel minimum à prévoir pour un candidat : 80 000 euros pour un projet global dont l’enveloppe d’investissement atteint 300 000 euros hors acquisition du pas-de-porte. Un magasin Vêt'Affaires doit être en capacité de dégager un chiffre d’affaires annuel de 1,2 M€.
      A fin 2012, Vet’Affaires souhaite faire grimper son chiffre d’affaires à 175 M€ contre 150 M€ sur l’exercice 2011, en progression de 6% par rapport au précédent à périmètre non constant.

      80 000 €
      Apport personnel
      10 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur