Fermer
Secteurs / Activités

    Alain Bosetti, Président du Salon SME

    Entreprendre en franchise est une option comme une autre : chaque année, 1 800 à 2 000 visiteurs du Salon SME se disent intéressés par cette formule.  

    Alain Bosetti, co-fondateur du Salon SMELa 19ème édition du Salon SME se tient les 25 et 26 septembre prochains au Palais des Congrès de Paris, Porte Maillot. A qui s’adresse cette manifestation ?

    Nous visons deux publics : les porteurs de projets d’une part et les entrepreneurs d’autre part. La population d’entrepreneurs concernée par le Salon SME est celle des patrons de TPE, c’est-à-dire des dirigeants d’entreprise de moins de 10 salariés, qui sont majoritairement des indépendants. Quant aux porteurs de projets, certains veulent se lancer en propre, d’autres en franchise, d’autres encore en portage salarial.

    Cette année, 15 000 visiteurs sont attendus sur deux jours. D’après notre expérience, 50 % sont des porteurs de projets et 50 % des dirigeants. Nous savons aussi que d’ici 4 mois, c’est-à-dire début 2018, 50 % de ces porteurs de projets seront passés à l’acte, soit 25 % des visiteurs su Salon SME. Notre objectif est de leur apporter des solutions concrètes pour créer et pour diriger.

    Quelles sont les nouveautés de cette édition 2017 ?

    D’abord, le salon 2017 dure deux jours, au lieu de trois les années précédentes, car il est complété par un salon virtuel, le Salon SME Online, qui se tiendra les 20 et 21 mars 2018. La dernière édition ce salon virtuel a accueilli une soixantaine d’exposants et 5 000 visiteurs uniques.

    Ensuite, la durée des conférences a été réduite à 45 minutes au lieu d’une heure, voire 1h30 les années précédentes, car les visiteurs « zappent » de plus en plus. Aujourd’hui, nous organisons 150 conférences sur deux jours, ce qui nous permet de proposer une gamme assez large, avec des thèmes plus resserrés.

    Enfin, nous voulons offrir une expérience visiteur différente. C’est pourquoi nous multiplions les formats d’échanges interactifs : en plus des « Speed business meetings » et des « Master classes », nous organisons cette année des « Workshops » (des entrepreneurs travaillent sur un sujet par petits groupes). Et aussi la première « Battle des patrons vendeurs » (des entrepreneurs démontrent leurs qualités de vendeurs face à un jury d’experts).

    Quels seront les temps forts du Salon SME ?

    Nous proposons cette année deux conférences plénières : une conférence inaugurale sur le thème « Ils défient les géants : ces entrepreneurs  qui n’ont peur de rien ! » et une conférence de clôture (« Histoires d’entrepreneurs : Le jour où… tout a basculé »). Et une autre à ne pas manquer, le lundi 25 à 15 h 45 : « Entrepreneurs remarquables, leurs conseils pour réussir ».

    Salon SME ex-Salon des Micro-entreprises

    Le salon sera également marqué par 4 temps forts pour répondre de manière personnalisée aux attentes des entrepreneurs. Trois d’entre eux existaient déjà : la Journée des Freelances et Consultants indépendants (4ème édition) le lundi 25 et, le mardi 26, le Tremplin Jeunes Entrepreneurs (5ème édition) et la Journée des Femmes Entrepreneurs (6ème édition). Auxquels s’ajoute un nouveau rendez-vous : le Lundi de la franchise.

    En quoi consiste ce Lundi de la franchise ?

    Il s’agit de dire aux porteurs de projets, aux futurs entrepreneurs : « entreprendre en franchise est une option comme une autre ». Nous savons que certains candidats viennent au salon pour cela, et que d’autres hésitent entre cette formule et d’autres : au bout de deux jours, ils pourront faire leur choix.

    Lors du pré-enregistrement des visiteurs, nous leur posons la question : « Est-ce que le sujet franchise vous intéresse ? ». Chaque année, 1 800 à 2 000 visiteurs se disent intéressés par cette formule.  Cette année, nous avons choisi de communiquer davantage sur cette thématique, et d’y consacrer la journée du lundi, pour que les commerçants indépendants puissent venir se renseigner au salon.

    Avec nos partenaires (la Fédération Française de la Franchise, Franchise Magazine, L’Observatoire de la Franchise et Toute la Franchise), nous organisons trois conférences le lundi : « Avez-vous le profil pour devenir franchisé ? », « Comment financer son projet de franchise ? » et « Comment bien choisir son réseau de franchise ? »

    Enfin, le salon accueille douze à quinze réseaux de franchise cette année, comme par exemple Age d’Or Services, Attila Système, Axeo Services, Help Confort, La Maison des Travaux, Mail Boxes Etc., RH Solutions ou encore Temporis.

    60 000 €
    Apport personnel
    26 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    40 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    60 000 €
    Apport personnel
    36 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur ATTILA

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise ATTILA
    Trouvez votrelocal