Fermer
Secteurs / Activités

    Étam ne tient pas une forme olympique en Chine - Brève du 16 avril 2008

    Le groupe Étam (enseignes Étam, Étam Lingerie, 1.2.3 Prêt-à-Porter ) vient de publier ses résultats pour l’année 2007. Le groupe aux 3 616 magasins dans le monde a réalisé un chiffre d’affaires de 1,005 milliard d’euros, en hausse de 4,7 % par rapport à 2006. À surface comparable, la croissance s’établit à 2,4 %.
    Au premier abord tout va bien. Sauf que le résultat opérationnel affiche une chute de 19,2 % à 59,2 millions d’euros. “Cette baisse s’explique principalement par le recul de 15,3 millions d’euros de la contribution de la Chine (8,8 millions d’euros contre 24,1 millions d’euros en 2006) et par la poursuite des investissements commerciaux dans des activités nouvelles”, explique le communiqué officiel. Ainsi hors Chine et autres investissements (comme le lancement de la chaîne ” jeune” Undiz), le résultat opérationnel serait en progression de 11,4 %…
    Le géant français du prêt-à-porter ne s’amuse pas franchement dans l’Empire du Milieu ? Pourtant, il y possède quelque 2 434 magasins. Cette baisse d’activité serait en fait due au départ, il y a un an, de son directeur opérationnel qui détenait 40 % de la structure mise en place en Chine (Étam conservant les 60 % restants). La direction d’Étam annonce que ces soucis ne seraient que temporaires puisque “le groupe a engagé la réorganisation de ses opérations, avec une équipe renouvelée, la clarification du positionnement de ses trois marques et la rénovation de ses concepts de magasins”. Les cieux devraient donc se dégager à l’horizon de l’automne-hiver 2008-2009. En France, le groupe détient sous ses trois enseignes environ 650 boutiques dont 150 développées en commission-affiliation.