Fermer
Secteurs / Activités

    François Calvino, vice-président de l’association* des franchisés

    Nos adhérents sont extrêmement inquiets du rapprochement avec Carlson Wagonlit Travel

    Comment accueillez-vous l’accord de partenariat entre le groupe Carlson Wagonlit Travel France (CWT) et le groupe TUI-Nouvelles Frontières qui prévoit le passage des 352 agences CWT en Havas Voyages ?
    L’association n’a pas encore pris officiellement position, mais nous sommes heureux de faire partie d’un réseau qui dispose d’une véritable stratégie dans notre métier. Notre marque Havas Voyages est forte, les produits du groupe TUI sont bons.
    Toutefois, l’annonce du rapprochement avec CWT il y a six mois a été une grande surprise pour tout notre réseau. Nous l’avons appris dans la presse professionnelle et nos adhérents, tout comme leurs salariés, sont extrêmement inquiets sur ce projet. Nous n’avons encore pas reçu d’information directement de la part de TUI sur l’accord qui a été signé.
    La rumeur court que CWT a promis de vendre ses agences sous 3 ans au groupe TUI. Cela signifie que nous pourrons nous retrouver, demain, dans un réseau où les indépendants pèseront moins de 25% (contre 100% aujourd’hui).

    Cet accord de fusion des enseignes ne pose-t-il  pas des problèmes de doublon dans certaines villes ?
    Bien entendu : 90% des agences de notre réseau sont en concurrence directe avec des agences CWT. Non seulement dans la même zone d’influence commerciale, mais parfois dans la même rue ! Des unités vont devoir fermer : certaines agences Havas sont situées juste en face ou juste à côté d’une agence CWT. Il est impensable que les deux portent la marque Havas.
    La situation est d’autant plus inquiétante que la direction de CWT a déclaré qu’en cas de doublon, les agences CWT seraient favorisées.
    Enfin, n’oublions pas les mandataires Nouvelles Frontières qui bénéficient normalement d’une exclusivité territoriale pour la revente des produits Nouvelles Frontières, alors que les agences Havas et CWT les distribuent depuis septembre 2009, malgré les actions des mandataires NF contre le groupe TUI-NF.

    Vous êtes-vous rapprochés des franchisés CWT ?
    Oui, nous avons des contacts avec eux. Ils sont légitimement inquiets, eux aussi. La direction de CWT veut inciter les agences Havas et les mandataires Nouvelles Frontières à développer leur activité de voyages d’affaires : les agences Nouvelles Frontières et Havas représentent pour eux des concurrents potentiels, dans un marché qui est en forte baisse depuis 2 ans (-40%).
    Avec les franchisés CWT et les mandataires NF, nous allons demander une rencontre commune avec les directions de CWT et de TUI. Si c’est nécessaire, nous pourrions envisager une action commune en justice pour défendre nos droits.

    *Selon François Calvino, l’association dont il est vice-président regroupe 80 % des 170 franchisés Havas Voyages

    Lire également sur le sujet :

    Notre article paru lors de l’annonce du rapprochement

    -L’interview des dirigeants de CWT publiée par le portail tourmag.com

    100 000 €
    Apport personnel
    1 500 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur