Fermer
Secteurs / Activités

    Kevin Fischer, Directeur du Développement de la franchise Easy Cash

    Easy Cash, qui défend une vision premium de l’achat-vente de produits d’occasion, ouvre une dizaine de franchises chaque année.

    Kevin-FischerComment se positionne Easy Cash sur le marché de l’achat-vente ?

    Easy Cash se distingue par sa vision premium du marché de l’occasion. Premium en termes d’image, avec un concept magasin valorisant et des choix d’emplacements stratégiques. Premium en termes de produits, puisque nous nous concentrons sur des familles à forte valeur-ajoutée comme le high-tech (téléphonie, informatique…), les consoles et jeux vidéo, le luxe (bijouterie, maroquinerie…) et le petit électroménager. Premium, enfin, en matière de services, avec des vendeurs experts, une garantie d’1 an de l’ensemble des achats, un programme de fidélisation… Et de plus en plus de franchisés qui pratiquent le « satisfait ou remboursé ». Tout ceci nous permet d’afficher un chiffre d’affaires moyen par magasin de 1,4 million d’euros.

    Où en est votre enseigne en matière de développement ? Et quels sont vos projets pour la suite ?

    Notre réseau Easy Cash a réalisé 166 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018. Il compte aujourd’hui 117 magasins. Nos dernières inaugurations ont eu lieu à Neuville-en-Ferrain, le 9 mai et à Laval, le 26 avril. Brignoles et Rouen sont en cours d’ouverture ; Clermont-Ferrand et Plan de Campagne devraient suivre. Si bien que nous totaliserons entre 120 et 125 points de vente à la fin 2019.

    Nous enregistrons en moyenne 10 à 15 mouvements dans le réseau chaque année, dont une majorité d’ouvertures et quelques reprises ou relocalisations.  Et nos projets pour la suite sont de plusieurs ordres.

    Vous voulez notamment densifier votre présence en centre-ville…

    C’est notre ambition à court-terme, en effet. Avec cette particularité que nous ne considérons pas notre concept de centre-ville comme le petit-frère de notre modèle classique de périphérie, mais comme un concept à part entière, spécifique. D’ailleurs, il n’est ni moins cher à la création, ni moins performant. A Lyon centre, par exemple, et sur 75 m² seulement, notre magasin Easy Cash est dans le Top 10 du réseau. Nous sommes aussi EasyCash_Laval_LQinstallés dans les cœurs de Rennes, Nantes, Strasbourg… Nous peaufinons dans ces lieux notre futur véritable concept de centre-ville, dont le lancement se fera dans les mois à venir.

    Parallèlement, nous réfléchissons à un développement international de l’enseigne, pour l’heure uniquement présente en Métropole. Il devrait débuter par les pays limitrophes : Belgique, Suisse, Espagne… Et se faire via des contrats de master-franchise avec des partenaires locaux.

    Quels sont les conditions financières pour devenir franchisé Easy Cash ?

    Le coût global d’une création en franchise est, en périphérie comme en centre-ville, de 500 000 euros environ. L’apport minimum requis tourne donc autour des 150 000 euros. Toutefois, nous avons un développé un partenariat avec le fonds IMPACT Partenaires qui, via son dispositif Monte ta Franchise, permet à de bons candidats dotés de 100 000 euros d’apport seulement, de nous rejoindre. Enfin, notre concept est accessible dès 50 000 euros d’apport si le franchisé s’associe à la SAS Easy Cash, alors majoritaire au capital, au moment de lancer son affaire, avant d’en racheter 100 % des parts quand il est sur les rails. Un dispositif dont nous faisons par exemple bénéficier les directeurs de magasins qui veulent devenir franchisés.

    50 000 €
    Apport personnel
    15 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur EASY CASH

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise EASY CASH Trouvez votrelocal