Fermer
Secteurs / Activités

    La belle année de Biocoop - Brève du 18 mars 2015

    Le réseau Biocoop, leader de la distribution alimentaire bio en France, a annoncé hier, au siège de la coopérative, ses résultats 2014.

    Avec un chiffre d’affaires en progression de 13,4 % en 2014 à 657 millions d’euros, 20014 a été une très belle bonne année“, se félicite Claude Gruffat, président de Biocoop. L’enseigne, qui revendique avec raison le titre de “premier réseau de magasins bio en France”, explique cette performance par l’élargissement de l’offre produit en magasins, notamment en produits frais, fruits et légumes, et par une offre très concurrentielle (produits en vrac et gamme à petits prix dénommée Bio je peux). Résultat : la fréquentation des magasins est en hausse (+ 9,3 % en moyenne mensuelle) ainsi que le panier moyen (+ 0,8 % à 32,10 euros). Et pour 2015, la chaîne table sur un chiffre d’affaires tournant autour de 716 millions d’euros.

    Une progression qui est en phase avec celle de l’agriculture bio (1,1 million d’hectares de terres cultivées en France en 2014 pour 26 478 fermes bio) et de la consommation (augmentation globale du marché de 10 % par rapport à 2013, aux environs de 5 milliards d’euros).

    Quant au résultat net de Biocoop SA, il est passé de 1,9 M€ à 3,3 M€ en un an, mais ses dirigeants rappellent qu’ils ne sont pas tenus par un impératif financier et parlent de “résultat contenu”. Leur priorité demeure la pérennité du réseau sur ses valeurs (écart maximal de 1 à 5 des salaires, investissements importants en terme de logistique par exemple, respect de la charte de la coopérative : pas de transport de marchandise en avion, etc.).

    L’enseigne, qui compte 357 magasins en 2014, soit 100 000 m² de surface de vente, compte évidemment poursuivre son développement. “Nous avons plus de 1 000 demandes d’information par an, précise Claude Gruffat, mais étendre notre parc à outrance n’est pas un objectif. Nous souhaitons avant tout recruter des partenaires qui portent les mêmes valeurs que nous“.

    Biocoop entend toutefois mettre l’accent sur son expansion en région parisienne, où elle ne compte qu’une quarantaine de points de vente. Étant donné le coût de l’immobilier sur la région, elle a développé des outils permettant d’intervenir pour faciliter l’accès à l’immobilier commercial des membres de la coopérative.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur BIOCOOP

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise BIOCOOP
    Consultez l'Indicateur de la Franchise