Fermer
Secteurs / Activités

    Le Tanneur creuse ses pertes… en faveur de la franchise ? - Brève du 29 septembre 2006

    Un mal pour un bien ? Les résultats nets de Le Tanneur (maroquinerie) pour le premier semestre de cette année affichent une perte de 1,3 millions d'euros. Pas très encourageant au regard des pertes de l'an dernier déjà chiffrées à 190 000 euros. La raison avancée : un investissement « non récurrent » de 2 millions d'euros afin de finaliser le recentrage stratégique du groupe initié en 2004. Le Tanneur ne se concentrera plus que sur deux activités : la fabrication de pièces de luxe et la création et la distribution de lignes d'accessoires de mode sous les marques Le Tanneur et Socco. Et pour la distribution, Le Tanneur&Cie a choisi d'ouvrir ses propres boutiques en commission-affiliation. La huitième unité du genre vient d'ailleurs d'ouvrir à Saint-Étienne. Le navire amiral parisien qui sera lui en succursale ne devrait pas tarder à être inauguré. A terme, la tête de réseau espère atteindre les 100 unités.

    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur LE TANNEUR

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise LE TANNEUR
    Consultez l'Indicateur de la Franchise