Fermer
Secteurs / Activités

      Les 5 conseils de Repar’stores pour bien préparer l’été - Com. de presse du 15 mars 2022

      Com. de presse
      15 mars 2022

      Le printemps arrive à grands pas, c’est le bon moment pour entretenir vos stores bannes et profiter de l’été au frais, en toute sérénité ! Voici les 5 précieux conseils de Repar’stores, leader sur le marché de la réparation et la modernisation de stores et volets roulants toutes marques.

      1/ GRAISSER LE MÉCANISME DES BRAS
      Afin d’éviter les grincements dans le store, il convient de graisser chaque année les mécanismes des bras.
      À l’aide d’un aspirateur ou d’une petite brosse, commencez par retirer toutes les saletés qui se sont accumulées. Ensuite, utilisez un produit adapté pour lubrifier le mécanisme enroulant. Quelques gouttes déposées sur le système à chaîne ou à câble suffisent. Puis, ouvrez le capot et graissez également les roues d’enroulement après avoir vérifié qu’elles sont en bon état. Dans tous les cas, si vous n’êtes pas bricoleur, mieux vaut faire appel à un installateur.

      2/ SE PRÉMUNIR CONTRE LES EFFETS DU VENT
      Selon le lieu d’habitation et l’orientation de la terrasse, le vent peut souffler plus ou moins fort et s’engouffrer sous le store comme dans une voile de bateau. Attention, alors, aux dégâts : toile déchirée et bras cassé. Les stores bannes sont généralement conçus pour résister aux vents de moins de 50 km/h. Aussi, en cas de vent fort, mieux vaut garder le store fermé, ou le replier s’il est déjà ouvert. La meilleure solution pour ne prendre aucun risque est d’installer un anémomètre relié à un système de fermeture automatique. Dès que le vent dépasse une certaine force, le store se replie automatiquement.

      3/ NETTOYER ET PROTÉGER RÉGULIÈREMENT SON STORE
      Aujourd’hui, les toiles de store en acrylique sont traitées en usine pour être hydrofuges, antifongiques, anti tâches et oléofuges. En général, un simple jet d’eau passé régulièrement suffit à les nettoyer. Les toiles en polyester, en revanche, nécessitent un entretien plus régulier (tous les deux ans, environ).

      Les tâches légères partent en frottant à l’eau chaude savonneuse à l’aide d’une brosse souple. On rince ensuite au jet d’eau et on laisse sécher au soleil.

      Pour les tâches plus résistantes et les moisissures, mieux vaut frotter la toile au balai-brosse trempé dans un mélange eau chaude/cristaux de soude ou eau chaude savonneuse/ammoniaque (en n’oubliant pas de mettre des gants). Là encore, on rince au jet et on laisse sécher. Si vous ne souhaitez pas faire votre mélange maison, il existe des produits de nettoyage prêts à l’emploi.

      Après le nettoyage, il est conseillé d’imperméabiliser la toile, assurez-vous que celle-ci soit bien sèche et propre avant de vous lancer dans le nettoyage ou l’imperméabilisation. Il existe des produits tout prêts très efficaces, qui protègent des tâches et de l’encrassement, et empêchent l’eau et les corps gras de pénétrer le tissu.

      4/ NE PAS OUVRIR LE STORE EN CAS DE FORTE PLUIE
      Évitez d’utiliser votre store à la façon d’un parapluie, ce n’est pas sa fonction ! Si la pluie tombe de manière soutenue, l’eau s’accumule sur la toile, créant des poches d’eau, et risquant de détendre le store. Il est donc conseillé de refermer le store dès que la pluie s’annonce. Cependant, les nouveaux stores bannes sont pourvus de toiles déperlantes acryliques imperméabilisées. Déployer votre store banne par temps de faible pluie est donc envisageable. Si vous êtes contraint d’enroule  la toile alors qu’elle est humide, déroulez entièrement le store dès que le temps est plus sec et laissez-le sécher.

      5 / ENLEVER LE LAMBREQUIN PENDANT L’HIVER ET RÉINSTALLER-LE À L’ARRIVÉE DES BEAUX JOURS
      Le lambrequin, cette petite bande de toile retombante qui protège du soleil rasant, est particulièrement fragile. C’est d’ailleurs la seule pièce du store qui n’est pas garantie. Peut-être avez-vous remarqué qu’il s’abîme s’il reste soumis au vent tout au long de l’année. Il est donc conseillé pendant l’hiver de le retirer et de le réinstaller à l’arrivée des beaux jours afin de prolonger sa durée de vie et éviter qu’il ne perde de
      sa superbe. Quelques minutes suffisent à démonter les caches et embouts à l’aide d’un tournevis puis à faire glisser le lambrequin pour le retirer.

      5 000 €
      Apport personnel
      20 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur REPAR’STORES

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise REPAR’STORES