Fermer
Secteurs / Activités

    Luc Brossard, directeur de la franchise Perene

    Nous avons mis en place un plan d’ouvertures de nouvelles concessions à raison de 7 à 8 unités par an.

    Quel bilan d’activité dressez-vous pour l’enseigne Perene au terme de cette année 2016 ?
    A périmètre constant et sur un marché du mobilier de cuisine dynamique, nous clôturerons l’exercice sur une croissance valeur de 2 %. Dans un contexte 2016 de mise aux normes de notre parc de magasins au nouveau concept, nous estimons cette progression satisfaisante.

    Quelle proportion de points de vente Perene sont aujourd’hui aux normes dudit nouveau concept et pouvez-vous en rappeler ses principaux fondements ?
    Nous avons initié ce nouveau concept il y a tout juste un an. A ce jour, un tiers de nos 100 magasins ont adopté ses nouvelles normes. Celles-ci s’articulent autour de deux points-clés. Premièrement, l’expression d’un nouveau métier, qui dépasse celui de cuisiniste, pour se positionner sur celui d’agenceur d’intérieur haut de gamme, avec quatre familles de produits déclinées : la cuisine, la salle de bains, le rangement et le dressing.
    Deuxièmement, et pour répondre à cette nouvelle promesse commerciale faite aux consommateurs, nous offrons, dans le magasin, une plus grande place à l’expression d’une offre entièrement personnalisée : nous avons ainsi élargi d’un tiers par rapport à l’ancien concept notre échantillonnage de solutions pour les sols, les murs, les plans de travail et les façades de mobilier, puis avons installé, dans tous les points de vente, un atelier de création.

    Ce basculement de Perene vers une offre élargie aux principales pièces de l’habitat est-il aujourd’hui bien compris par le client final ?
    Oui, nous le pensons. Certes la cuisine reste un poste de dépense important pour les consommateurs qui souhaitent réaliser des travaux d’aménagement et demeure, aussi, la principale source de revenus de Perene, avec 80 % de son activité réalisée. Cela étant, et fort de l’offre présentée en magasin avec une – voire deux – cuisines, une salle de bains, un dressing et une solution de rangement pour la pièce-à-vivre, nous observons un élargissement de notre panier moyen vers l’ensemble de ces familles de produits.

    A quelle échéance 100 % des concessions Perene auront adopté le nouveau concept magasin ?
    Nous nous sommes fixés comme objectif fin 2018, soit le basculement chaque année vers le nouveau concept d’un tiers des points de vente. Nous avons aussi mis en place un plan d’ouvertures de nouvelles concessions à raison de 7 à 8 unités par an. Parmi les inaugurations récentes, nous pouvons citer Paris, Levallois-Perret, Saint-Cloud, Orange et Aurillac.

    Quelles catégories d’entrepreneurs sont principalement attirées par l’enseigne Perene ?
    Des spécialistes de la cuisine équipée et de l’agencement intérieur, bien sûr, mais également des professionnels dont les profils s’élargissent, ce qui nous oblige à renforcer, auprès d’eux, notre accompagnement. Grâce à la montée en puissance de sa notoriété et à son positionnement atypique, c’est-à-dire au-delà de la profession de cuisiniste, la marque attire, par exemple, de nombreux cadres supérieurs, comme on a pu l’observer à l’occasion du dernier Franchise Expo Paris. Ceux-ci apprécient également le modèle de développement de Perene basé sur le déploiement de petites structures, de 140 à 150 m², et avec peu de management en interne. Sans oublier son concept premium, particulièrement valorisant pour des entrepreneurs en quête de nouveaux challenges. Soit autant de professionnels qui peuvent tabler sur un chiffre d’affaires annuel, une fois leur activité arrivée à vitesse de croisière, de 800 000 euros hors taxes.

    60 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur PERENE

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise PERENE