Fermer
Secteurs / Activités

    Lulu Castagnette arrête ses boutiques, mais… - Brève du 31 mars 2008

    La célèbre marque au nounours, Lulu Castagnette, a décidé de fermer ses boutiques. Mais si l’enseigne disparaît, la marque, elle, a bien l’intention de poursuivre sa route.
    Créée en 1996 à Paris par Charles Lahmi (actuel PDG), Lulu Castagnette s’était quasi immédiatement muée en enseigne. Selon nos archives, le réseau a déclaré jusqu’à 45 boutiques (28 franchises) au 1er octobre 2002. L’an dernier, un flagship a même été inauguré à New York. “Mais tout a disparu ou appelé à disparaître”, confirme-t-on à la communication de la marque.
    La raison ? Le nouveau choix stratégique opéré en fin d’année 2007. Lulu Castagnette a signé un accord de licence avec le groupe Adventureland (qui détient aussi les marques M.Dia, Segura et Airness). Cette dernière société récupère ainsi l’exclusivité de la distribution nationale et internationale de l’enseigne qui se fera pour les lignes de prêt-à-porter dans les grandes et moyennes surfaces (GSA et GSS). Lulu Castagnette descend ainsi de gamme. Les prix pratiqués seront d’ailleurs en moyenne inférieurs de 30 % à ceux d’aujourd’hui.
    Cependant, pour le printemps-été 2008, le bureau de style – toujours dirigé par le créateur de la marque – s’apprête à lancer une nouvelle collection “Lulu Week-End”. Des lignes de sportswear chic qui, elles, seront distribuées en corner dans des multimarques ou des magasins comme Intersport et Sport 2000.
    Par ailleurs, Charles Lahmi va continuer de faire prospérer sa marque au travers de la vingtaine de licences qu’il a déjà accordée à des fabricants de parfums, de lunettes, de maillots de bain…
    Le chiffre d’affaires de la société Lulu Castagnette s’élève en 2007 à 34 millions d’euros. En 2008, le fondateur espère atteindre les 47 millions d’euros en continuant sa politique de licences.