Fermer
Secteurs / Activités

    Monceau Fleurs s'allie à Lagardère Services - Brève du 3 février 2009

    Monceau Fleurs, qui a fait de la conquête des marchés internationaux l’une de ses priorités pour les années à venir, a annoncé, à l’occasion de la présentation de ses résultats annuels aux investisseurs, avoir conclu un accord stratégique concernant le développement de son enseigne Happy en Allemagne.
    Le groupe a signé, le 19 décembre dernier, un pacte d’associés avec Lagardère Services, la branche distribution de presse et de produits culturels (réseau Relay) du groupe Lagardère. Il valide la création d’une société commune, Monceau Fleurs Allemagne, qui se fixe pour objectif d’ouvrir, en 10 ans, 120 boutiques en propre outre-Rhin.
    La joint venture est détenue à 40 % par Monceau et 60 % par Lagardère Services. C’est la filiale allemande de cette dernière qui en endosse la gestion opérationnelle et en assumera la quasi-totalité des financements. Avec, selon les termes du pacte, une obligation d’approvisionnement de 75 % en fleurs, plantes et bouquets auprès d’une société du groupe Monceau Fleurs. Et l’engagement d’inaugurer un minimum de 12 magasins par an dans le pays.
    Ce partenariat, susceptible d’apporter « au moins 36 millions d’euros de chiffre d’affaires additionnel par an » au groupe, pourrait « assez rapidement » s’étendre au-delà du territoire allemand. A la Belgique, la Pologne, la Roumanie et la République Tchèque dans un premier temps. A la Chine, au Japon, aux Etats-Unis et à la fédération de Russie, dans un second.
    A noter qu’il s’intègre dans une volonté plus globale de Monceau Fleurs, exprimée par Laurent Amar lors de sa présentation aux investisseurs, de se tourner progressivement vers le succursalisme, afin, a-t-il souligné, « d’assurer la rentabilité des capitaux investis depuis 1999. » Dans le même ordre d’idées, le groupe souhaite ainsi désormais accompagner capitalistiquement certains de ses franchisés lorsqu’ils ouvriront ou rachèteront un point de vente à l’une des trois enseignes du groupe.
    La signature de cet accord clôt une année riche en événements pour le groupe Monceau Fleurs, marquée par son introduction sur Alternext, sa montée à 100 % dans les sociétés Happy et WHKS (centrale d’achat), l’acquisition de son concurrent Rapid’Flore, puis de Bouquet d’Objets, une société de fabrication et de vente sur Internet de bouquets.

    70 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    70 000 €
    Apport personnel
    15 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur MONCEAU FLEURS

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise MONCEAU FLEURS
    Consultez l'Indicateur de la Franchise