Fermer
Secteurs / Activités

    Nathalie Rousseau, responsable du développement Carnet de vol - Interview du 21 avril 2015

    Le recrutement de commerçants affiliés a toujours été au cœur de la stratégie de Carnet de Vol, qui vise 120 à 130 magasins en France.

    Challenger du marché de la mode masculine, Carnet de Vol a fêté ses 25 ans l’an passé. Quelles sont les spécificités de la marque ? Où en est le développement de l’enseigne ?
    Carnet de Vol est une marque moyen-haut de gamme de prêt-à-porter pour homme proposant des collections accessibles et créatives alliant confort, séduction et modernité. La marque, avec son empreinte italienne, séduit les actifs urbains âgés de 35 à 50 ans.
    En termes de prix, Carnet de Vol se positionne au-dessus des opérateurs de grande diffusion et libre-service tels que Celio et Jules. En magasin, une chemise coûte 50 €, un pull 60 € et une paire de chaussures, 90 €.
    L’enseigne totalise aujourd’hui 80 magasins en France dont une trentaine exploités par des commerçants en commission-affiliation. Le recrutement d’affiliés, en parallèle d’un réseau intégré de succursales, a toujours été au cœur de notre stratégie de développement. Ces dernières années, le réseau s’agrandit à raison de six à sept ouvertures annuelles.

    Quels sont vos objectifs d’expansion ? Qu’en est-il de votre stratégie d’implantation ?
    En fonction des opportunités, l’objectif est d’inaugurer cinq à dix nouvelles boutiques par an. Carnet de Vol a le potentiel pour atteindre 120 à 130 points de vente sur le marché français. Le maillage est assez homogène avec des boutiques présentes aux quatre coins de l’Hexagone, en particulier dans le sud-est où le réseau est assez dense. Notre ambition est notamment de renforcer la visibilité de la chaîne sur toute la façade ouest, par exemple dans la région de Bordeaux et de La Rochelle, et dans le Nord.
    Le modèle optimal, ce sont des magasins d’une superficie de 80 à 100 m² implantés en emplacement n°1 de centre-ville ou en centre commercial dans des villes de plus de 50 000 habitants.
    En commission-affiliation, la majorité des projets se concrétisent en centre-ville car les tickets d’entrée en centre commercial sont souvent inaccessibles pour des partenaires. En termes de chiffres d’affaires, les prévisionnels moyens sont de l’ordre de 5 000 € du m².

    Quels profils d’entrepreneurs recrutez-vous en priorité ? Quel sont les coûts de la franchise ?
    Carnet de Vol s’adresse à des hommes et des femmes passionnés par la mode et la vente, avec une expérience commerciale, idéalement dans le textile ou l’équipement de la personne. Au-delà, tous les profils sont le bienvenu dans la mesure où nos équipes savent former et accompagner les partenaires : travaux en magasin, aide à l’ouverture, visites mensuelles d’animateurs, séminaires semestriels pour faire le point sur les résultats et les projets de l’entreprise etc. Le dialogue est ouvert, les affiliés sont impliqués.
    Ouvrir une boutique Carnet de Vol permet de devenir son propre patron et de se réaliser dans un métier de passion et à moindre risque puisque tout le stock et le réassort de marchandises sont assurés par l’enseigne, qui dispose d’un vrai savoir-faire en la matière.
    Le droit d’entrée pour intégrer le réseau est de 15 000 €. Nous proposons un taux de commission de 45 % et préconisons un apport personnel compris entre 50 000 et 70 000 € par projet.

    60 000 €
    Apport personnel
    15 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur CARNET DE VOL

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise CARNET DE VOL
    Consultez l'Indicateur de la Franchise