Fermer
Secteurs / Activités

    NINEtNINE forcée de revoir ses ambitions à la baisse - Brève du 9 octobre 2008

    NINEtNINE n’ouvrira pas cette année en France trente magasins, mais au mieux une quinzaine seulement. L’enseigne discount, tout droit venue d’Italie en 2007, a du revoir ses ambitions à la baisse, notamment à cause de la frilosité actuelle des banques. « Elles attendent des candidats qu’ils puissent fournir 50 % d’apport personnel. Ce qui, sur des dossiers moyens à 180 000 euros, est relativement rare », explique Mathieu Berthome, directeur du développement.
    Résultat : l’enseigne envisage de faire appel à des « business angels » pour continuer à étendre son réseau. « Nous songeons en effet à créer un mini pool d’investisseurs qui croient dans notre projet et seraient prêts à nous apporter des capitaux », explique le responsable qui, dans un contexte de contraction du pouvoir d’achat garde confiance dans le potentiel du concept.
    NINEtNINE se satisfait d’ailleurs des résultats enregistrés dans ses unités existantes de Cagnes-sur-Mer, Poitiers et Loudun. « Avec une rentabilité d’environ 2 500 €/m², elles sont dans les ratios prévus. » Le réseau inaugurera trois nouveaux points de vente, d’ici le 1er novembre, à Blois, Saint-Etienne et Lens

    Enseignes du même secteur