Fermer
Secteurs / Activités

      Point S s'attaque au marché de l'entretien automobile - Brève du 18 janvier 2007

      Brève
      18 janvier 2007

      La concurrence va encore se renforcer dans l’entretien courant. Point S, qui aligne à ce jour 330 centres en France et 1 500 en Europe, va en effet passer à la vitesse supérieure et lancer de nouvelles prestations techniques. « Six activités supplémentaires seront ainsi proposées aux clients : les freins, les amortisseurs, les vidanges, les échappements, les batteries et les balais d’essuie glace », précise Christophe Rollet, directeur général de l’enseigne qui vient de tenir sa convention nationale anuelle.
      Aujourd’hui, une cinquantaine de centres Point S proposent déjà, plus ou moins intégralement, ce type d’activités. « 2007 sera l’année de la mise en place. 2008 celle du déploiement. En 2009-2010, l’ensemble du réseau devrait pouvoir le proposer. Notre objectif est clair : venir concurrencer sur leur propre terrain les Speedy et autres Midas », précise le dirigeant.
      Plus de 4 millions d’euros de budget publicitaire seront mobilisés en 2007 (contre 3,6 M€ en 2006) en télévision. La nouvelle campagne sera lancée dès le 21 janvier prochain et 4 autres vagues se succéderont tout au long de l’année. Ambition : se faire connaître des automobilistes en martelant un nouveau discours publicitaire.
      Point S veut diversifier ses sources de revenus. Co-leader du marché du pneumatique, Point S espère incontestablement trouver un nouveau relais de croissance à son activité. Dans un marché français en petite forme (moins 2% en 2006), Point S a, lui, vu ses ventes progresser de 2%, pour atteindre les 368 millions d’euros. Mais le marché étant bataillé, les perspectives pour les années suivantes ne sont pas forcément si bonnes.
      L’expansion du réseau va se poursuivre. « En France, le cap des 450-500 centres est notre cible », précise-t-il. Parallèlement, le développement à l’export va s’accélérer. Déjà présent dans une quinzaine de pays, notamment en Pologne, République Tchèque et Russie, Point S vient tout juste de signer deux nouveaux contrats de master-franchise en Roumanie et au Monténégro. Puis l’Ukraine pourrait suivre.
      L’enseigne va également renforcer ses participations sur les salons de recrutement. Elle sera notamment présente sur presque tous les salons Easy Fairs, au prochain Salon des Entrepreneurs, ainsi qu’à Franchise Expo. Une manière pour Point S de toucher d’autres profils de candidats – non spécialistes de l’automobile – qui représentent déjà 1/3 des nouveaux entrants au sein du réseau. « Et cette part est vouée à encore progresser », conclut Christophe Rollet. Reste à savoir si les 2/3 d’adhérents plus traditionnels de la coopérative prendront aussi vite que souhaité le virage stratégique amorcé par la tête de réseau.

      60 000 €
      Apport personnel
      8 750 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur POINT S

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise POINT S
      Consultez l'Indicateur de la Franchise