Fermer
Secteurs / Activités

    Un franchisé Spar témoigne

    En reconversion professionnelle suite à la défaillance de l’imprimerie qui l’employait, Olivier Martelle a créé à Maubeuge en juillet 2014 un commerce alimentaire franchisé à l’enseigne Spar qui a su trouver sa clientèle.

    “J’avais l’idée de me mettre à mon compte depuis un moment.” Responsable de promotion dans une imprimerie, Olivier Martelle est licencié suite à la liquidation judiciaire de l’entreprise fin 2011. Il étudie les opportunités en franchise dans le secteur alimentaire et particulièrement par une création sous enseigne Spar, à Maubeuge. “Je suis originaire d’ici, raconte Olivier. Je savais que ce type de commerce alimentaire de proximité n’était pas du tout présent dans la ville.”

    Casino lui propose un emplacement en plein centre-ville, “dans rue restée assez commerçante alors que la ville est plutôt désertée par les commerces” et qu’elle compte une population importante de personnes âgées. “J’ai senti que ce magasin pouvait répondre à un besoin”, souligne le franchisé.

    Il s’écoule près d’un an entre sa première visite des lieux et l’ouverture de la boutique, en juillet 2014. Durant cette période, Olivier Martelle suit une formation initiale dans un point de vente Spar et obtient un financement en complément de ses 40 000 € d’apport personnel (pour un investissement de 170 000 €). Casino lui alloue également un budget d’enseigne, qui porte l’enveloppe de départ à plus de 200 000 €.

    Avant l’ouverture, les équipes de Casino aident Olivier Martelle à ravitailler son magasin de 200 m². Un an Magasin franchisé Spar commerce alimentaireaprès, le franchisé, propriétaire de son fonds de commerce, est au-dessus de ses prévisions d’activité sur son premier exercice de quatorze mois (clôturé au 30 septembre dernier).
     

    “J’ai l’habitude de travailler dur”
     

    “Je suis largement au-dessus de mon prévisionnel car l’ouverture de mon point de vente en centre-ville a répondu aux attentes du voisinage, précise Olivier Martelle. Beaucoup de personnes âgées qui devaient se faire conduire pour faire leurs courses à l’extérieur de la ville sont redevenues autonomes. La boutique attire aussi beaucoup d’étudiants et de collégiens pendant l’heure du déjeuner, des parents d’élèves qui font leurs courses l’après-midi et, le soir, beaucoup de gens qui sortent du travail.”

    Olivier Martelle travaille avec son épouse, plus une salariée. Et envisage de recruter une personne de plus pour se dégager du temps. En attendant, la vie quotidienne au magasin représente une charge de travail très importante : de 6 h à 21 h tous les jours. “J’ai l’habitude de travailler dur, remarque Olivier Martelle. Le fait d’avoir un magasin propre, toujours rangé et bien achalandé m’a permis de gagner beaucoup de clients.”

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur SPAR

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise SPAR
    Trouvez votrelocal