Fermer
Secteurs / Activités

      Un plan de continuation pour Espace Epilation - Brève du 25 août 2010

      Placée en redressement judiciaire en février dernier à l’initiative de Sophie Landre, Espace Epilation ne cherche pas de repreneur. “Je n’y ai jamais songé, malgré les bruits qui courent et une concurrence à l’affût”, assure la dirigeante de la société. Après avoir revu le tribunal de commerce en juillet dernier et “dans l’attente d’une validation des créanciers” – les dettes sont comprises entre 700 et 800 000 euros – elle annonce son intention de présenter un plan de continuation “d’ici la fin de l’année”.
      “Résolument confiante quant à l’issue de la procédure”, Sophie Landre reconnaît que le procès perdu suite au conflit avec une ex-franchisée à Montpellier a causé de lourdes pertes financières. La dirigeante garde cependant espoir : “Espace Epilation reste un bon réseau, même si certains franchisés ont du mal, surtout en province où l’on doit faire plus attention au profil de nos partenaires. Sur Paris et en région parisienne, le concept génère de très bons chiffres d’affaires.”  L’enseigne aligne à ce jour 60 instituts.

      Enseignes du même secteur