Fermer
Secteurs / Activités

    Comment bien choisir son local commercial ?

    Tribune publiée le 4 avril 2018 par Geoffrey HAHN
    En savoir plus sur l'auteur

    Pour réussir son projet de création en franchise, bien choisir son local commercial est une condition essentielle. L’auteur, spécialiste du développement des enseignes retail et de l’immobilier commercial, délivre ses conseils aux futurs franchisés.

    Geoffrey Hahn, consultant Progressium spécialiste du développement des enseignes retail

    Par Geoffrey Hahn, consultant Progressium spécialiste du développement des enseignes retail et de l’immobilier commercial, diplômé de Skema Business School et du programme expertise immobilière de l’Essec.

    La franchise permet de belles reconversions professionnelles. Mais quand on se lance dans le commerce alors qu’on vient d’un autre secteur, difficile de maîtriser l’art de bien choisir son local commercial. Pourtant, cette étape va déterminer en grande partie le succès de la future activité. Comment choisir son local commercial sans se tromper ? L’idée principale est de s’assurer que le local est adapté au projet, au format de l’enseigne et de ne pas fonctionner au simple coup de cœur.

    Réfléchir à l’environnement idéal pour le concept que l’on souhaite déployer

    Dans un premier temps, il est nécessaire de définir le secteur sur lequel le local doit se trouver en fonction des prérequis de l’enseigne. Souhaite-t-on travailler en centre-ville, en galerie marchande, en retail park ?

    Il faut réfléchir à l’environnement idéal pour le concept que l’on souhaite déployer. En effet, un magasin de textile a peu de chance de trouver sa place dans une rue dédiée aux métiers de bouche, aussi fréquentée soit-elle. À l’inverse, un opticien peut réussir à proximité immédiate d’un cabinet d’ophtalmologie même si la rue n’est pas n°1.

    Il convient d’analyser l’environnement direct du local :

    • le sens de circulation de la rue ;
    • la largeur des trottoirs ;
    • la présence de transport en commun (bouche de métro, arrêt de bus) et les possibilités de parking ;
    • l’ensoleillement du trottoir a aussi son incidence.

    Il est aussi nécessaire d’identifier :

    • les éventuelles locomotives qui créent du flux sur le secteur, comme une grande surface alimentaire, une enseigne majeure de textile, etc.
    • et la présence d’activités complémentaires : par exemple un commerce de bouche appréciera de se trouver à proximité d’un primeur, d’un boucher ou d’un caviste.

    L’analyse de la concurrence a également du sens. Mes concurrents sont-ils plus grands, plus visibles, mieux placés ? Pour mettre les meilleures chances de réussite de son côté, mieux vaut arriver au moins aussi bien placé et visible que ses confrères.

    Analyser si la surface du local correspond aux standards de l’enseigne

    Dans un second temps, il est important d’analyser si la surface du local correspond aux standards de l’enseigne et à l’activité. De même il faudra s’assurer que la largeur et la hauteur du local permettront d’accueillir le concept, en gardant à l’esprit qu’un local avec une grande façade sera toujours plus visible et attrayant.

    N’oubliez pas d’appréhender l’aspect technique (par exemple l’extraction pour un restaurant) et assurez-vous que les conditions financières sont en ligne avec le modèle économique de l’activité.

    Avant de vous engager, passer plusieurs fois sur le site, à plusieurs moments de la semaine et à différentes heures. N’hésitez pas non plus à faire des comptages pour connaître les flux précis devant le local et à sonder les différents commerçants en place.

    Par ailleurs, il est important de solliciter la mairie afin de connaître les éventuels projets et travaux qui pourraient faire évoluer les facteurs de commercialité et avoir une incidence sur la fréquentation du lieu.

    Enfin, une fois toute ces informations recueillies, un partage d’expérience avec l’enseigne et son développeur vous permettra s’avancer dans votre réflexion et de choisir le local commercial le plus à même d’assurer le succès de votre point de vente.