Fermer
Secteurs / Activités

    Accessoires de mode : la maroquinerie garde la peau dure

    Malgré la conjoncture, le marché des sacs et accessoires de mode suscite toujours la convoitise des distributeurs en franchise. Croissance des parcs, nouveaux acteurs, élargissement de l’offre ou rachats : les enseignes s’organisent.

    Le réseau physique : un axe stratégique fort

    Premier circuit de distribution du marché de la maroquinerie, avec 55% des ventes, les enseignes spécialisées se montrent particulièrement actives pour consolider leurs positions malgré une consommation temporairement ralentie. Le déploiement d’un réseau physique de points de vente demeure un axe stratégique fort pour les acteurs.

    A commencer par Le Tanneur, marque française centenaire ouverte depuis 2004 à la commission-affiliation pour déployer son concept en centre-ville et en galerie commerciale. Ces dernières années, le parc sous enseigne a doublé pour atteindre 60 magasins (55 en France) dont 50 % sont gérés par des commerçants indépendants. Ce circuit représente la moitié de l’activité du groupe, devant les détaillants multimarques, les corners en grande surface et l’exportation.

    Les bons résultats (64,8 M€ de chiffre d'affaires en 2011, +12,1% à périmètre comparable) et le standing de la griffe n’ont d’ailleurs pas manqué de susciter les convoitises. Au printemps 2011, Le Tanneur est ainsi passé sous pavillon qatari : le fonds Qatar Luxury Group détient désormais la majorité -53 %- du capital du créateur et fabricants de sacs et accessoires.

    Enseignes du même secteur