Fermer
Secteurs / Activités

    Aviva accélère et s'apprête à “surprendre le marché” avec un nouveau concept

    Le cuisiniste vise 15 à 20 ouvertures cette année et le cap des 100 magasins pour 2019. Il lancera aussi à la mi-mai une nouvelle enseigne qui doit créer la rupture dans le secteur.

    Après deux années globalement stables, la première, 2014, consacrée à l’évolution de son concept vers le haut de gamme pour tous, la seconde, 2015, à un tranquille redémarrage, Aviva renoue avec une vraie dynamique de croissance. Le cuisiniste, 52 magasins à ce jour, dont 39 franchises, a depuis janvier ouvert au Mans, à Brest et à Tignieu. Nantes, Reims et Marseille Plan de Campagne devraient suivre d’ici la fin juin. “Nous programmons 8 ouvertures en tout sur le premier semestre et 15 à 20 sur l’ensemble de l’exercice”, complète Frédéric Fourgous, responsable développement.

    Pour “changer d’échelle”, Aviva mise d’abord sur la pertinence de son nouveau concept. Il aurait entraîné “15 à 20 % de hausse de fréquentation et un taux de transformation nettement amélioré dans les magasins qui l’ont adopté”, souligne le responsable développement. L’enseigne compte aussi sur la communication, notamment télévisée,  à des heures de grande écoute, pour améliorer sa notoriété. Et sur un renforcement des équipes du siège, pour un meilleur service aux clients et un accompagnement plus efficace du réseau.

    “Forts de nos bons résultats – Aviva est passé de 53,8 M€ à 62,3 M€ de chiffre d’affaires entre 2014 et 2015 – et de notre nouvelle organisation, nous ambitionnons d’atteindre 70 magasins à fin 2017 et la centaine à trois ans”, note Frédéric Fourgous. Qui recherche, dans cette optique des candidats à la franchise dotés, ou capables d’acquérir rapidement, “un vrai esprit de commerçant”.

    Mais les frères Georges et Bernard Abbou, fondateurs de l’enseigne, ont un autre projet. Et pas des moindres, puisqu’ils prévoient de “surprendre le marché de la cuisine équipée” en y lançant une nouvelle chaîne, offrant une “expérience client largement digitale et totalement en rupture avec les codes établis”. Elton, c’est son nom, proposera des cuisines d’architecte à des prix adaptés à une cible jeune, urbaine et branchée. Un test est déjà en cours à Domus, mais sur une version non définitive du concept. Le vrai coup d’envoi de son développement sera donné à Saint-Bonnet-de-Mure, fief historique d’Aviva, à la mi-mai prochaine. 
     

    75 000 €
    Apport personnel
    18 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur AVIVA

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise AVIVA