Fermer
Secteurs / Activités

    Benoît Lahaye, directeur du réseau Attila Système - Interview du 1 février 2016

    Notre réseau connaît un développement fort, tant en chiffre d’affaires qu’en nombre d’unités franchisées

    Les performances d’Attila Système en 2015 se sont-elles révélées conformes à vos attentes ?

    Absolument, autant en matière de développement et de nouvelles ouvertures que de performance du réseau existant. Nous tablions sur 34 millions d’euros de chiffre d’affaires, nous avons finalement atteint les 34,2 M€. Ce qui représente une croissance de 20 %, à périmètre constant, par rapport aux 25 M€ réalisés 2014. Et avons parallèlement enregistré 12 nouvelles ouvertures, là encore un résultat plus que satisfaisant.

    A quoi attribuez-vous cette réussite ?

    A notre concept, évidemment : une offre de service unique dans la réparation, l’entretien et la maintenance des toitures, pour les entreprises et collectivités – 80 % de notre activité – mais aussi les particuliers. A un marché à fort potentiel ensuite : le marché de la toiture est estimé à 7 milliards d’euros par an, dont 2 milliards dédiés à la maintenance. Et tout bâtiment doté d’une toiture entre potentiellement dans le champ d’action d’Attila Système. A notre gestion du réseau, enfin. Ce qui nous importe c’est d’accompagner la croissance de nos agences, afin de les rendre “le plus transmissibles possible”. Et nous multiplions les efforts dans ce sens.

    Quels outils et méthodes avez-vous précisément mis en place pour soutenir la croissance de vos franchisés ?

    Le réseau a procédé à des embauches afin de compléter ses équipes techniques, informatique, marketing, e-commerce et animation de réseau. Aujourd’hui, ce sont 25 salariés à la tête du réseau qui soutiennent au quotidien les agences dans leur développement, dont 6 dédiés à l’informatique et au traitement de données, un service essentiel pour garantir à nos adhérents de maintenir leur niveau d’excellence.
    Nous avons aussi renforcé le fonctionnement participatif du réseau : les commissions de franchisés y existaient depuis plusieurs années ; pour la première fois, en 2015, des élections ont eu lieu afin de légitimer ces commissions et de donner plus de poids aux franchisés dans les prises de décisions.
    Nous venons enfin d’investir  1 million d’euros dans la création d’un centre de formation, qui ouvrira ses portes en avril. Il permettra de former nos gérants aux compétences managériales, commerciales et techniques dont ils ont besoin au quotidien. Des formations commerciales spécifiques seront dispensées aux chargés de clientèle et assistantes. Enfin, les opérateurs techniques recevront toutes les formations qui leur permettront de gagner en compétences et d’exercer leur métier en toute sécurité.

    Quels sont projets de développement pour 2016 ?

    Parmi nos grands projets, il y a le lancement d’un nouveau site Internet, courant février. Il servira de véritable support d’information, et pour nos clients finaux et pour nos franchisés, avec un cheminement très didactique, des informations complètes sur le vieillissement des toitures, des livres blancs, des données sur l’évolution de la législation, une CVthèque… Et ses fonctionnalités s’enrichiront avec le temps.
    Côté développement du réseau, nous sommes toujours dans la croissance. En ce début d’année, 6 nouveaux franchisés sont en cours d’installation, moyennant quoi nous atteindrons ce mois-ci les 60 agences en France. Et 6 autres se lanceront en septembre. Notre potentiel est considérable, si nous voulons couvrir tout le territoire.

    Quels profils de franchisés recherchez-vous ?

    Même si notre métier est technique, le profil artisan ne nous intéresse pas, nous cherchons avant tout de bons gestionnaires et managers, que nous formerons aux aspects techniques qu’ils doivent maîtriser. Nous voulons qu’ils puisent recruter, manager, animer, motiver leur propre équipe de couvreurs. Nos agences fonctionnent sans showroom, mais avec des bureaux ; ce sont de belles entreprises employant chacune entre 10 et 12 personnes, pour environ 1 million d’euros de chiffre d’affaires. L’investissement à prévoir pour devenir franchisé Attila Système tourne autour des 140 000 euros, dont 40 000 euros d’apport personnel.

    40 000 €
    Apport personnel
    26 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur ATTILA

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise ATTILA
    Consultez l'Indicateur de la Franchise