Fermer
Secteurs / Activités

    Bernard Cherqui, Directeur Général de l’enseigne Mondial Tissus

    Le concept Mondial Tissus est basé sur le Do It Yourself et une grande partie de nos tissus sont parfaitement adaptés à la fabrication de masques.

    Mondial Tissus a réouvert le 27 avril dernier les portes de 100 % de ses magasins partout en France : pourquoi ?

    Mondial Tissus est le leader de la vente de tissus au mètre avec 86 magasins en France, dont 7 en franchise, et un en Allemagne, employant 850 collaborateurs. Nos 87 magasins sont ouverts depuis le lundi 27 avril 2020, suite à un arrêté ministériel publié au Journal Officiel vendredi 24 avril autorisant les magasins de vente de tissus et de mercerie à rouvrir, car ils vendent un produit de première nécessite : le tissu qui permet de réaliser des masques de protection.

    Quel est l’objectif prioritaire de cette réouverture ?

    L’institut Français du Textile et de l’Habillement (IFTH) a travaillé depuis un mois sur la conception d’un masque en tissu qui présente les mêmes caractéristiques que les masques chirurgicaux : or, ces derniers sont en quantité insuffisante pour équiper tous les Français.

    Le Gouvernement a compris le potentiel de confection de masques colossal que représentent les couturières, qui constituent notre clientèle. En effet, la réalisation de ce masque ne représente aucune difficulté pour une un couturière expérimentée : il faut 5 à 10 minutes pour faire un masque.

    En plus des solutions classiques et de la production en usines, le Gouvernement a décidé de miser sur une économie du partage pour la production de masques : c’est pourquoi il a autorisé nos commerces à ouvrir plus tôt que les autres pour fournir le matériel nécessaire.

    De faite, le concept Mondial Tissus est basé sur le Do It Yourself et une grande partie de nos tissus sont conformes aux spécifications émises par l’IFTH et l’Afnor (Agence française de normalisation) et donc, parfaitement adaptés à la fabrication de masques.

    Quelles dispositions avez-vous prises pour préparer cette réouverture tout en respectant les dispositions sanitaires ?

    Tout l’enjeu était de réouvrir dans des conditions de sécurité maximales. Nous avions un peu anticipé ce moment, sachant que le 11 mai arriverait vite : nous avions déjà acheté des masques, du gel hydro-alcoolique, et défini des protocoles de fonctionnement en magasins. Il nous a fallu accélérer durant le week-end de 25 et 26 avril, prévenir nos collaborateurs et les représentants du personnel pour préparer la réouverture le 27. En deux jours, tous nos collaborateurs ont pu revenir en magasin. Un premier magasin a même réouvert dès le samedi 25 avril : celui de notre franchisé de Saumur.

    Mondial-tissus-rouleauxNous avons privilégié la sécurité de nos collaborateurs qui portent deux masques : un sur la bouche et un autre avec une visière. Le gel hydro-alcoolique est obligatoire pour tous les clients et on leur recommande fortement de porter un masque. La caisse est sécurisée avec un plexiglas, un lavage des mains est obligatoire toutes les heures et on ne laisse rentrer dans le magasin qu’un nombre de clients déterminé, car le concept Mondial Tissus repose sur une vente assistée. Enfin, nous savions qu’il y aurait beaucoup de clients le jour de la réouverture, c’est pourquoi nous avons mis en place un vigile dans chacun de nos magasins.

    Quelles mesures avez-vous mises en place pendant la période de fermeture, notamment auprès des franchisés Mondial Tissus ?

    Pendant la fermeture, la plupart de nos collaborateurs étaient en chômage partiel car nos magasins étaient fermés. Nous avons tout de même maintenu l’activité d’une trentaine de personnes pour gérer la crise et faire en sorte qu’on puisse réouvrir, sauver nos magasins et nos emplois.

    Nous avons obtenu des prêts pour passer ce moment, nous avons beaucoup discuté avec nos bailleurs et j’ai été signataire d’une tribune sur le sujet car des loyers quand il n’y a pas de chiffre d’affaires, ça n’a pas de sens ; c’est même dangereux pour les bailleurs car cela peut mettre en difficulté des entreprises.

    Nous avons fait des points réguliers, une fois par semaine, avec nos franchisés. Nous avons aussi été sollicités par des cliniques et des Mairies pour leur livrer du tissu : ce n’est pas notre cœur de métier, mais nous avons répondu à ces demandes. Nos franchisés ont été les premiers à la faire : à Biganos, notre franchisé a même travaillé avec la Mairie de Bordeaux pour créer un atelier géant de couture avec notre partenaire Singer et une centaine de couturières, pour fabriquer des masques.

    Où en est le développement du réseau Mondial Tissus en franchise et quels sont vos objectifs?

    Mondial Tissus  compte 7 magasins franchisés sur 86 points de vente en France. Nous avons ouvert en franchise à Laval quelques jours avant le confinement, avec un très beau démarrage et d’autres projets sont dans les tuyaux : Chartres est en travaux, Amiens devrait ouvrir dans les prochains jours, ainsi que Fresnes et Saint-Brieuc, où il s’agit de la reprise d’un fonds existant. Quinze ouvertures de magasins sont prévues en 2020, dont la moitié en franchise.

    Quels profils de franchisés recherchez-vous en priorité ? Quel est l’investissement à prévoir ?

    Nous recherchons des entrepreneurs généralistes, à la fois gestionnaires, commerçants et managers ; pas des professionnels du tissu : nous les formons dans ce domaine. Avoir une expérience dans le retail est un préalable, dans n’importe quel secteur : il faut avoir une vision de ce qu’est le compte d’exploitation d’un magasin, mais aussi le goût du commerce et du contact.

    Nos magasins ont une surface de 400 à 1 000 m² en théorie mais pour nos franchisés, cela dépend des perspectives de chiffre d’affaires et de la zone : un franchisé peut s’implanter sur une zone plus petite où on n’irait pas en propre. C’est pourquoi nous recommandons à nos franchisés de viser plutôt la fourchette basse des surfaces, c’est-à-dire entre 500 et 600 m² ; toutefois, notre franchisé de Laval a ouvert sur 1000 m².

    L’investissement à prévoir pour devenir franchisé Mondial Tissus représente environ 300 000 €, en incluant les travaux et l’achat du fonds de commerce, dont un tiers d’apport personnel, sans compter les stocks.

    70 000 €
    Apport personnel
    18 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur MONDIAL TISSUS

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise MONDIAL TISSUS