Fermer
Secteurs / Activités

    Les enseignes du commerce associé solidaires de leurs fournisseurs

    Représentant 30 % du commerce de détail en France, les enseignes du commerce coopératif et associé affirment leur solidarité envers leurs fournisseurs et mettent tout en œuvre pour assurer leurs paiements.

    Après avoir appelé, aux côtés de 6 autres fédérations du commerce dont la Fédération française de la franchise, à l’annulation des loyers commerciaux pendant la période de fermeture des magasins, la Fédération du commerce coopératif et associé (FCA) a tenu à manifester sa solidarité envers les fournisseurs de ses adhérents.

    « A l’heure où les retards de paiement auprès des fournisseurs ont été multipliés par cinq depuis le début du Covid-19, la Fédération du commerce coopératif et associé et ses adhérents ont bien conscience que ce sont les PME qui sont les premières victimes de cette situation sans précédent », souligne la FCA dans un communiqué du 26 mars 2020.

    Un grand nombre d’enseignes du commerce associé à l’arrêt

    Commercant dans son magasinLes enseignes membres de la FCA, comme Atol, Optic 2000, Intersport, Sport 2000, BigMat ou encore Bricomarché, représentent 90 % du commerce coopératif et associé, qui compte au total 180 enseignes nationales et pèse 156 Mds€ de chiffre d’affaires, soit 30 % du commerce de détail en France.

    « Aujourd’hui, un grand nombre des adhérents de la FCA (80 % d’entre eux environ) se retrouve avec des vitrines fermées et une activité à l’arrêt depuis mi-mars 2020, rappelle la Fédération dans son communiqué. Cette réalité a des conséquences graves pour les 31 000 entrepreneurs indépendants ayant choisi ce modèle économique et qui se retrouvent avec un chiffre d’affaires réduit à zéro. »

    Les enseignes du commerce associé mettent tout en œuvre pour payer leurs fournisseurs

    « Pourtant, les enseignes du commerce coopératif et associé décident de faire preuve de responsabilité et prennent part à l’effort collectif, poursuit la FCA.  (…) elles mettent tout en œuvre pour assurer le paiement auprès de leurs fournisseurs. Il en va de l’implication de tous de ne pas casser cette chaîne de flux financiers qui permettra à chacun de mieux affronter les prochaines semaines qui s’annoncent très compliquées pour le monde des affaires. »

    « Chez les opticiens Atol, nous avons ainsi échangé avec nos principaux fournisseurs pour évaluer avec eux leur situation, quelques-uns ont accepté des décalages en fonction de leurs possibilités et nous avons décidé d’accompagner les plus petits, sans report aucun pour préserver leur intégrité. Ce sont ainsi plus de 95 % des règlements qui sont partis sans décalage », témoigne ainsi la coopérative Atol les Opticiens dont le Président, Eric Plat, préside également la FCA.

    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur ATOL

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise ATOL