Fermer
Secteurs / Activités

    Damien Cacaret, Président de la franchise Adhap Services

    Adhap et Domidom sont deux réseaux qui avancent en parallèle et couvrent l’ensemble de la cible senior avec des concepts complémentaires.

    Deux ans après le rachat, en janvier 2015, de la franchise Adhap Services par le Groupe Orpéa, déjà propriétaire du réseau Domidom, quel bilan pouvez-vous dresser de cette opération ?
    Les marques Adhap et Domidom sont désormais portées par la Division domicile Orpea : ce sont deux réseaux qui avancent ensemble en matière de prise en charge des personnes âgées, avec l’appui de leurs équipes de développement. La force de ces réseaux, c’est aussi d’avoir une quarantaine de succursales, que nous garderons car elles réalisent notre chiffre d’affaires, et nous permettent d’incuber nos nouveaux métiers.
    Domidom compte 70 agences franchisées et Adhap 113 agences franchisées et 51 relais (sur la zone définie au contrat, le franchisé a la possibilité d’ouvrir une deuxième agence relais). Ensemble, ces deux marques emploient 6 000 salariés intervenants à domicile, au service de 26 000 clients pris en charge chaque jour.
    Adhap a connu développement intense en 2016, avec 5 créations de centres, 11 reprises et 6 ouvertures de relais. Mais c’est déjà réseau mature, qui fêtera cette année ses 20 ans, et couvre plus de 180 territoires. Il y aura de ce fait de moins en moins de créations de centres ex-nihilo, car nous voulons laisser des perspectives aux franchisés existants pour se développer encore. Mais il restera peut-être une quinzaine de zones encore à couvrir.
    Depuis deux ans, nous décidé de stopper le développement en franchise de Domidom, qui reprendra fin 2017, afin de nous donner le temps de la réflexion pour positionner les marques : fallait-il en supprimer une ? En créer une troisième ? Notre décision a finalement été de conserver les deux marques, qui doivent travailler ensemble sur la prise en charge de la dépendance.

    Quels sont les nouveaux positionnements des marques Adhap et Domidom et en quoi consiste votre stratégie pour 2017 ?
    Adhap se positionne comme le leader de la prise en charge de la dépendance à domicile en France, auprès de personnes très avancées en âge, souffrant de pathologies plutôt lourdes.
    Depuis deux ans, Domidom s’est repositionné comme un acteur multi services toujours auprès d’une cible senior mais plutôt active, âgée de 60 ans et plus, avec une vie sociale et culturelle riche, qui voyage, et n’a pas besoin d’une prise en charge complète.
    Aujourd’hui, les deux réseaux avancent ainsi en parallèle, et couvrent l’ensemble de la cible senior, avec leurs concepts complémentaires. D’ailleurs, en 2016, certaines agences franchisées Domidom sont passées sous enseigne Adhap, dont elles se sentaient plus proches par leur activité, leur marché local : cela représente une dizaine de centres depuis le rachat, qui ont recruté un(e) infirmièr(e) conformément au concept Adhap.
    Domidom relancera son recrutement de franchisés fin 2017 avec une nouvelle charte graphique et de nouvelles prestations : il existe encore un réservoir de développement pour ce réseau de 70 agences et nous estimons qu’on peut encore en ouvrir une centaine, au rythme d’une quinzaine de franchisés par an, pas plus, sur la France entière. Déjà, des franchisés Adhap se positionnent sur ce deuxième réseau complémentaire, car la clientèle de Domidom est la clientèle Adhap de demain, donc cela peut leur permettre d’organiser localement leur propre concurrence.

    Quelles prestations nouvelles avez-vous introduites récemment dans vos réseaux ?
    Les nouveaux services de la Division domicile Orpea sont plutôt liés à la marque Adhap. Ainsi, pour compléter l’offre d’Adhap, nous avons lancé en 2016 Midi et Soir, un service de portage de repas, afin de redonner aux personnes l’envie de bien se nourrir. Pour cela, nous nous appuyons sur le savoir-faire d’Orpea : localement, pour concevoir leurs menus, certains franchisés  font appel au nutritionniste d’un Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) du Groupe, d’autres travaillent avec la cuisine de l’Ehpad. La livraison proprement dite est effectuée par l’auxiliaire de vie.
    Midi et Soir est en place chez une vingtaine de franchisés à ce jour, ils seront plus de 50 à la fin de l’année : ils devront pour cela investir dans un véhicule frigorifique et, surtout, trouver le bon partenaire pour préparer les repas (Ehpad, traiteur…).
    En 2016, nous avons aussi lancé Ariane, un service de coordination hôpital-domicile, désormais en place dans 100 % des agences Adhap. Il s’agit de préparer ce retour qui fait intervenir de nombreux acteurs (médecin traitant, infirmière…) et peut devenir un véritable parcours du combattant. Nous proposons d’accompagner le parcours de vie de la personne, grâce à l’infirmière coordinatrice du centre : Adhap est le seul réseau des services à la personne qui intègre du personnel soignant. Cette année, nous prévoyons aussi de mettre en place de nouveaux relais de croissance pour Adhap.

    50 000 €
    Apport personnel
    16 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    30 000 €
    Apport personnel
    19 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur ADHAP SERVICES

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise ADHAP SERVICES