Fermer
Secteurs / Activités

    Lars Hovang, directeur du réseau BoConcept France - Interview du 12 octobre 2017

    Le développement de l’activité B to B de BoConcept comme le lancement de notre site de e-commerce doivent avant tout servir les intérêts de nos franchisés.

    Portrait de Lars Hovang, directeur de BoConcept FranceOù en votre franchise d’ameublement BoConcept de son développement en France ? Quels sont vos objectifs à terme ?

    BoConcept fédère 32 points de vente franchisés à ce jour dans l’Hexagone, dont un rouvert il y a quelques semaines, à Saint-Egrève, sur 700 m², par un entrepreneur issu du monde de la finance. Le 1er septembre, Laurent Perry-Spencer, ex-directeur du développement international de la franchise YellowKorner a rejoint notre enseigne, dont il chapeaute désormais l’expansion. Nous souhaitons  continuer à développer notre réseau, en France et en Espagne.

    Nous estimons avoir le potentiel pour encore une vingtaine de magasins franchisés sur le territoire. Le prochain verra probablement le jour à Aubagne avant la fin de l’année, Tours suivra début 2018, ainsi que Dijon ou encore Herblay… A Aubagne et Tours, ce sont des franchisés existants qui ouvrent de nouveaux magasins. Un très bon signe de la confiance qu’ils nous accordent. Nous estimons que 50 % des inaugurations à venir seront d’ailleurs le fait de partenaires faisant déjà partie de la famille BoConcept.

    Vous annoncez vouloir développer l’activité B to B de BoConcept. Pour répondre à quels enjeux ?

    Nous avons en effet nommé récemment un responsable B to B, dont la mission consistera à accompagner les franchisés BoConcept qui souhaitent développer leur clientèle B to B : entreprises, hôtels, restaurants, aéroports, architectes, espaces de co-working, etc. Les professionnels n’étaient jusqu’ici que travaillés de manière très opportuniste par nos magasins. Ils deviennent une cible à part entière, avec une offre dédiée, s’appuyant sur ceux de nos produits, dont la gamme Ottawa, créée en collaboration avec le designer new-yorkais Karim Rashid, qui peuvent s’intégrer aussi bien dans un appartement particulier que dans des bureaux. Nous espérons que cette nouvelle activité, qui reposera entièrement sur le savoir-faire en matière de conseils et de services de nos franchisés, génèrera à terme 20 % de leur chiffre d’affaires.

    Quels sont vos projets dans le e-commerce ?

    Après l’Allemagne et l’Angleterre cet été, nous Façade d'un magasin BoConceptlancerons notre site de e-commerce en France avant la fin de l’année. Nous voulons que le consommateur y vive une expérience d’achat à la hauteur de celle que nous offrons en magasin. C’est pourquoi ce site sera lui aussi entièrement articulé autour de nos franchisés. L’objectif, comme avec le développement du B to B, reste d’amener du business supplémentaire à nos partenaires franchisés. Qui sont, et resteront au cœur de la stratégie de BoConcept.

    150 000 €
    Apport personnel
    25 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur BOCONCEPT

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise BOCONCEPT
    Consultez l'Indicateur de la Franchise