Fermer
Secteurs / Activités

    PSM conforte sa place sur le marché de la réparation de mobiles

    Point Service Mobiles regroupe aujourd’hui près de 220 boutiques dans l’Hexagone et une centaine à l’international.

    PSM

    Depuis plus de dix ans, le réseau Point Service Mobiles, spécialisé dans la réparation immédiate de smartphones, tablettes et produits high-tech, a connu une croissance continue.

    Créé en 2006 par Martine Bocquillon, il a ouvert majoritairement son capital en 2012 à SPB, spécialisé dans l’assurance de produits électroniques, avant de devenir, en 2016 une filiale à 100% du groupe SPB.

    En 2019, PSM a racheté SAVE, spécialisé dans la réparation express de smartphones dans les centres commerciaux, dont il avait déjà une partie des kiosques via ses franchisés. Au total la chaîne fédère aujourd’hui 217 magasins en France. Elle se développe aussi, depuis fin 2013, à l’international sous le nom de Phone Service Center, avec près d’une centaine d’unités actives en Allemagne, Autriche, Espagne et Angleterre.

    Des prestations de qualité

    Agréé par de nombreux constructeurs (Samsung, Huawei, Honor…), Point Service Mobiles délivre au client un service de proximité, rapide, qualitatif et normé. Dans 82% des cas, selon PSM, la réparation se fait sur place, en 40 minutes, et en cas d’immobilisation du smartphone, le prêt d’un appareil de remplacement est proposé.

    Dans le cadre des agréments avec les constructeurs, les réparations sous garantie – mise à jour logiciel de l’appareil, réparation mécanique – sont gratuites sur présentation de la facture d’achat. Quant aux réparations hors garantie ou en exclusion de garantie – mobiles cassés, oxydés –, elles font l’objet d’un diagnostic technique immédiat et d’un devis personnalisé.

    Afin de ne pas perdre les données personnelles des clients, les techniciens proposent une sauvegarde de données (répertoire de contacts, agenda, et autres fichiers), suivie d’une réintégration après réparation. Toutes les réparations sont garanties un an. Par ailleurs, afin de délivrer des prestations de qualité, l’outillage des techniciens est composé d’équipements de pointe fournis par les constructeurs. Et l’enseigne respecte naturellement les normes ESD (anti-statiques), afin de ne pas endommager les téléphones durant la réparation.

    45 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur