Fermer
Secteurs / Activités

      Christophe Dupouy, Directeur franchise, Darty / Darty Concepteur Cuisine - Interview du 19 avril 2022

      Sur les trois ans qui viennent, nous souhaitons ouvrir 30 magasins franchisés par an, avec une part croissante de magasins Darty Concepteur Cuisine. 

      Christophe Dupouy, Directeur franchise des réseaux Darty et Darty CuisineOù en est le développement de vos enseignes en propre et en franchise ?

      Le réseau Darty compte 250 magasins franchisés au total (sur plus de 460) dont 65 magasins franchisés Darty Concepteur Cuisine (sur 180). Cela inclut à la fois des espaces cuisine intégrés dans un point de vente Darty classique et des unités au concept solo de magasin spécialisé cuisine, éventuellement complété par un espace literie.

      Notre parc de succursales continue à se développer, en majorité par des ouvertures de magasins de cuisines : en 2022, le groupe va en inaugurer trois ou quatre.

      Quel est le positionnement de Darty sur le marché de la cuisine ?

      Darty est plutôt connue sur l’électroménager et sur le « contrat de confiance » : elle doit se faire davantage connaître sur le marché de la cuisine, ou nous avons de nombreux concurrents.

      Même si Darty a une notoriété moindre que d’autres cuisinistes, nous voulons proposer à quelqu’un qui veut ouvrir un magasin de cuisines de devenir un point de retrait en click & collect pour l’électroménager Darty, ce qui permet de drainer de nombreux clients et de leur faire découvrir l’activité cuisine.

      Quels sont vos objectifs de développement en franchise ?

      Nous voulons accélérer en franchise : le rythme que l’on vise est d’ouvrir une trentaine de magasins franchisés par an, dont une quinzaine de magasins Darty Concepteur Cuisine.

      La franchise nous permet une agilité plus forte qu’en succursale. Le déploiement de Darty en franchise a démarré en 2014 et le réseau compte déjà 250 unités franchisées : c’est un développement extrêmement rapide, dont nous sommes satisfaits.

      Notre parc en franchise va encore se développer, mais pas à n’importe quel prix : nous souhaitons aussi bien organiser le réseau franchisé pour répondre aux attentes de nos partenaires en termes de communication nationale et de diversification, notamment avec l’offre en literie.

      Quels profils de franchisés recherchez-vous en priorité ?

      Magasin Fnac Darty MontparnasseNous sommes ouverts à tous types de candidatures. Notre activité de spécialiste et très porteuse, donc beaucoup de gens s’y intéressent mais, pour quelqu’un qui a peu d’expérience du retail et aucune expérience en cuisines, il sera compliqué de réussir. C’est pourquoi nous resterons vigilants par rapport aux profils recrutés. Par exemple, nous ne validerions pas le projet de quelqu’un qui n’aurait que du capital, mais pas d’appétence pour l’activité.

      Nous accueillons différents profils : des cadres supérieurs en reconversion, des jeunes qui se lancent… Mais aussi des cuisinistes exerçant sous d’autres enseignes qui sont intéressés pour rejoindre l’enseigne Darty : quand ils ouvrent, ils se rendent compte de la magie de la marque.

      Nous apportons à nos franchisés toute notre infrastructure logistique : chez nous par exemple, l’électroménager est livré en même temps que la cuisine. Pour la partie pose, le franchisé peut soit la gérer avec ses propres poseurs, soit s’appuyer sur le réseau national de poseurs référencés Darty.

      Quelles catégories de villes et d’emplacements ciblez-vous en priorité ?

      Concernant les villes, tout est ouvert : il reste de la place en centre-ville comme en périphérie, en province comme en région parisienne… En mars dernier, nous avons inauguré un magasin à Valenton (Val-de-Marne), suite à un très gros ralliement. Avant l’été, nous ouvrirons à Versailles, en centre-ville plutôt premium, un point de vente aux normes des Bâtiments de France. Et d’ici la fin de l’été, nous nous implanterons à Calais.

      Concernant les emplacements, nous ne visons pas seulement les retail parks de périphérie : nous voulons aussi attaquer les centres-villes. Et nous ne ciblons pas que des agglomérations de 100 000 habitants : au minimum, les zones primaire, secondaire et tertiaire doivent avoisiner 80 000 habitants.

      75 000 €
      Apport personnel
      50 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur DARTY

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise DARTY